Australie, Zarco (13e) : Ça va venir !



Le premier Grand Prix de Johann Zarco s’est achevé en 13e position. Le Français espérait mieux mais sent qu’il y a la place pour aller viser le top-10.

Positionné 14e sur la grille, Johann Zarco s’est battu dans les points toute la course. Un temps aux portes du top-10, il a finalement livré duel avec son ex-coéquipier Pol Espargaro, qui l’a vaincu sur le fil (+0.104). Il repart de Phillip Island avec une 13e place, de bonnes sensations et du travail à poursuivre.

Son week-end n’a pas été facile : après avoir manqué 3 courses, il revenait et devait découvrir la Honda RC213V, le tout sur une piste de Phillip Island exigeante, et dans des conditions difficiles – pluie, vent. Son retour à la compétition est globalement encourageant, ainsi qu’il l’a expliqué à Canal+ à l’arrivée.

Un retour positif : « Ici il fallait se remettre la tête à 300 km/h, reprendre confiance sur une piste avec des virages à plus de 200 km/h. C’est un circuit très rapide, j’ai dû réapprendre les 300 km/h, la bagarre avec les pilotes, garder le rythme, faire 27 tours et avoir de la confiance en virage partout. Ce n’était donc pas simple de reprendre confiance tout de suite, mais ça a bien évolué. C’est du bon travail. C’est normal d’être mécontent, mais quand on voit d’où je viens, je peux apprécier le résultat. »

Le duel avec Espargaro : « Il a bien roulé et il s’est bien battu, car à chaque fois que je pouvais aller plus vite ou rattraper le groupe de devant, il me repassait et on perdait beaucoup de temps. C’était assez anecdotique de me battre avec Pol pour ma première course avec Honda, mais on en souriait à la fin de la course. Peut-être qu’il sentait que je pouvais aller plus vite, mais il a fait en sorte que je reste derrière, au moins pour une course !

Le top 10-était jouable. Il y avait vraiment un groupe, avec Mir notamment, devant qui j’étais au début. Quand il m’a passé, j’aurais presque pu le suivre, mais je me suis bagarré avec Pol. »

Soucis de pneus sur la fin : « En fin de course avec le pneu soft, je n’arrivais plus à accélérer correctement dans les virages à gauche. Je pouvais tout faire mais je n’avançais plus. Je ne suis pas arrivé détruit physiquement en fin de course, mais simplement ce manque de possibilités à l’accélération m’a fait passer des 1’31 aux 1’32, et ça fait perdre beaucoup de temps. »

Une marge de progression : « Il y a des choses à apprendre sur cette moto. Cal fait 2e. L’équipe est aussi assez contente. J’ai eu un esprit de combattant et fait de mon mieux. Les sensations sont restées très constantes du début à la fin de la course. Il n’y a qu’à l’accélération que j’ai eu ces difficultés à contrôler la motricité. Peut-être que j’ai trop usé mes pneus ou non, car Marc gagne avec un soft, ce qui veut dire que c’était un bon pneu et qu’il est possible de gérer, mais je ne peux pas encore le faire.

Je sens des choses sur la moto sur lesquelles je vais travailler pour pouvoir mieux contrôler cette moto. Cette 13e place est une bonne expérience. Je conserve désormais cette même rage pour la Malaisie pour viser un top-10 et pourquoi pas me rapprocher des cinq premiers. »

Résultats complets du Grand Prix, cliquez ici

Classement MotoGP après Phillip Island (17/19) : 1. Marquez 375, 2. Dovizioso 240 (-135), 3. Rins 183 (-192), 4. Viñales 176 (-199), 5. Petrucci 169 (-206), 6. Quartararo 163 (-212), 7. Rossi 153 (-222), 8. Jack Miller 141 (-234), 9. Crutchlow 133 (-242), 10. Morbidelli 105 (-270)… Classement complet ici

Johann Zarco : « Mon futur, pour l’instant c’est 3 courses »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Pluie, vent, découverte de la Honda RC213V, tracé de Phillip Island particulier (…) Le retour de Johann Zarco s’est fait dans des conditions particulières, et s’est achevé par une 13e place en course. Il a expliqué que le top-10 était possible, mais qu’il lui faut encore du roulage et de la confiance sur la moto (lire ici). […]

[…] top-10 était possible, mais qu’il lui faut encore du roulage et de la confiance sur la moto (lire ici). Le nom de Johann Zarco est arrivé sur la table en conférence de […]

[…] Pour le récit de Johann Zarco concernant son Grand Prix d’Australie, cliquez ici. […]

[…] semaine après avoir découvert la Honda RC213V à Phillip Island (son récit à lire ici), Johann Zarco enchaîne avec Sepang, où il espère entre dans le […]