Autriche, Dovi (1er) : « Peut-être ma plus belle victoire »



« Je suis si heureux ! » Andrea Dovizioso ne redescend pas de son nuage après son triomphe lors du Grand Prix d’Autriche, gagné dans le dernier virage du dernier tour.

Il n’avait plus remporté de course depuis le Grand Prix du Qatar, il y a 5 mois. Dominé par Marc Marquez, il voyait revenir sur ses talons Danilo Petrucci, et de nouveaux adversaires comme Alex Rins et Fabio Quartararo. Mais il savait qu’au Red Bull Ring de Spielberg, il avait une chance à saisir, sur une piste taillée pour sa Ducati. Et il ne l’a pas manquée.

Andrea Dovizioso a gagné pour la 23e fois de sa carrière, et avec la manière : en combattant Marc Marquez jusqu’au bout, le dépassant dans le dernier virage du dernier tour. « Je n’avais pas vraient préparé ce virage et ce n’est pas un virage pour mon style de pilotage ou pour ma moto. Mais j’ai parfaitement fait le virage précédent, donc j’étais un peu à l’intérieur. J’ai pensé : ‘ok, si je tire tout-droit je serai deuxième sans problème’, mais c’est passé. »

« Je suis si heureux pour un tas de raisons », jubile le pilote Ducati. « Je pense que c’est la meilleure, ou l’une de mes meilleures victoires, parce que nous n’avions pas la même vitesse que Marc avant la course, donc il nous fallait une stratégie pour essayer de rester avec lui. Nous avions besoin de cette victoire et de cette manière-là. Cela va nous donner de l’énergie pour le futur ! »

La 2e place du championnat confortée

L’Italien s’est montré à l’aise, agressif. Pourtant, il jure qu’il n’avait « pas de si bonnes sensations. J’étais là mais je devais pousser, et sur les freinages j’essayais de préserver un peu le pneus, mais j’étais à la limite. Et quand vous êtes derrière un pilote ici c’est un peu difficile ». Plusieurs tours durant, il est resté dans les échappements de Marquez, qui n’est pas parvenu à s’échapper.

Andrea Dovizioso considère qu’il n’était pas plus rapide que lui, mais qu’il avait une meilleure adhérence, qui a pu faire la différence. « Je n’étais pas aussi rapide que Marc mais j’avais plus de grip pour rester avec. J’ai pu me battre jusqu’au bout parce qu’il n’avait pas le même grip que moi sur la droite. » Ça tombe bien, le dernier virage tournait justement à droite.

Un résultat qui lui permet de conforter sa 2e place au championnat : Andrea Dovizioso a désormais 36 points d’avance sur Danilo Petrucci (3e), 48 sur Alex Rins (4e), 69 sur Valentino Rossi (5e)… L’écart avec Marc Marquez redescend à 58 points.

Autriche : le GP des revanchards !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

7
Poster un Commentaire

7 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Autriche, Dovi (1er) : « Peut-être ma plus belle victoire » […]

Essаiе cе site аvаnt dе tе bгаnleг > http://www.kisstok.com

[…] Autriche, Dovi (1er) : « Peut-être ma plus belle victoire » […]

[…] Dovizioso l’a dit après son succès à Spielberg : « Nous avions besoin de cette victoire et de cette […]

[…] Autriche, Dovi (1er) : « Peut-être ma plus belle victoire » […]

[…] Autriche, Dovi (1er) : « Peut-être ma plus belle victoire » […]

[…] Bull Ring de Spielberg, fut l’un des plus beaux de la saison en cours. Et le pilote Ducati l’a dit à l’arrivée : « Nous avions besoin de cette victoire et de cette manière-là. Cela va […]