Autriche, Rossi : « Il fera plus frais, ça peut nous avantager comme nous désavantager »



Les deux tops-5 obtenus par Valentino Rossi à Jerez (3e) et Brno (5e) donnent de l’optimisme à Valentino Rossi avant le Grand Prix d’Autriche. Mais le Red Bull Ring de Spielberg n’est pas un circuit idéal pour sa machine. 

Les longues lignes droites du tracé autrichien font généralement souffrir les pilotes Yamaha, la puissance moteur n’étant pas le point fort de la M1. Les Bleus n’ont jamais gagné à Spielberg, mais ils étaient respectivement 3e, 4e et 5e l’an dernier. De quoi donner de l’espoir aux pilotes du constructeur japonais.

Valentino Rossi arrive donc en Autriche avec une pointe d’optimisme, tout en étant conscient des difficultés qui pourraient survenir. De la pluie est attendue et cela devrait conditionner l’ensemble du week-end. À ce jeu-là, tout peut arriver, les bonnes surprises comme les mauvaises.

Monster Energy Yamaha MotoGP

Valentino Rossi : « Nous avions fait une bonne course en Autriche l’an dernier. J’étais parti de la quatrième ligne et j’avais terminé 4e, pas si loin de Quartararo qui était sur le podium. J’avais pu finir devant Maverick et Rins, donc ce n’était pas si mal. Mais chaque année a son histoire différente. »

« L’atmosphère en Autriche sera très différente des trois premières courses de l’année, car il semble qu’il fera plus frais que ce que nous avons eu en Espagne et en République-Tchèque. Cela pourrait nous donner des avantages et des désavantages, mais dans tous les cas, pour nous il est très important d’être compétitifs ici. Nous ferons de notre mieux. »

Maverick Viñales : « À Brno je n’avais pas un super feeling, mais ce qui est arrivé appartient au passé. Je suis pleinement concentré sur ici et maintenant en Autriche, et je suis positif. Nous savons que Spielberg a beaucoup de virages stop & go et demande de l’accélération, mais nous avons fait du bon travail ici l’an dernier. »

« Pour être juste, c’est un circuit difficile. En 2019 nous avions beaucoup de problèmes avec la dégradation des pneus, donc ce sera un domaine sur lequel nous allons travailler ce week-end. Je pense que nous pouvons réaliser un bon week-end si nous travaillons bien. »

Massimo Meregalli (directeur de l’équipe) : « Le team aime toujours beaucoup Spielberg parce que c’est une belle destination, mais ce n’est traditionnellement pas un circuit facile pour nous. Le tracé est principalement tourné vers la vitesse de pointe, ce qui n’est pas notre force principale, mais il y avait trois Yamaha dans le top-5 l’an dernier, donc cela indique des progrès. Nous allons utiliser les données de l’an dernier pour continuer à construire là-dessus. »

Championnat MotoGP après le GP de République-Tchèque : 1. Quartararo 59 pts, 2. Viñales 42 (-17), 3. Morbidelli 31 (-28), 4. Dovizioso 31 (-28), 5. Binder 28 (-31), 6. Zarco 28 (-31), 7. Rossi 27 (-32), 8. Nakagami 27 (-32), 9. Miller 20 (-39), 10. Rins 19 (-40)…

Brno : Rossi (5e) satisfait et optimiste

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de