Autriche, Rossi miraculé : « Ce soir on peut aller prier »



Valentino Rossi est sorti secoué de son Grand Prix d’Autriche, après que la moto de Franco Morbidelli soit passée à quelques centimètres de le heurter à pleine vitesse. « Nous avons été très chanceux », dit-il pour lui et son coéquipier Maverick Viñales.

La phrase « Plus de peur que de mal » n’a jamais été aussi appropriée que pour qualifier l’incident qui s’est produit ce dimanche, au 9e tour de la course du Grand Prix d’Autriche. Alors qu’ils se battaient pour la 8e place, Johann Zarco et Franco Morbidelli se sont accrochés à plus de 300 km/h, au bout de la ligne droite qui précède le virage 3. Les deux hommes ont violemment chuté, mais leurs motos ont continué leur route et sont arrivées plein fer sur Maverick Viñales et Valentino Rossi.

La catastrophe a été évitée de justesse. Quelques centimètres de plus, et nous aurions pu assister à un accident assurément terrible, peut-être même mortel. « J’étais derrière Valentino et je peux dire que si l’une des motos de Zarco ou de Morbidelli l’avait percuté aujourd’hui, cela aurait été le pire jour de l’histoire du MotoGP », a commenté Aleix Espargaro.

Valentino Rossi est rentré au box en se prenant la tête entre les mains, conscient que lui et son coéquipier sont des miraculés. Son regard inquiet et son visage blafard disaient le reste. « J’ai eu très, très peur. Pour tous les pilotes, mais en particulier pour Maverick et moi. Nous avons été très chanceux. Ce soir nous devons prier quelqu’un, parce que la situation était très dangereuse », a-t-il expliqué après la course.

Le pilote Yamaha se battait avec son coéquipier Maverick Viñales quand l’accident a eu lieu. « J’étais avec Maverick, nous sommes entrés dans le virage 3 et j’ai senti quelque chose arriver, raconte-t-il. Je pensais que c’était l’ombre de l’hélicoptère, parce que parfois l’hélicoptère traverse la piste, mais après est arrivé la moto de Franco à une vitesse incroyable, et celle de Zarco est passée par-dessus Maverick. »

À chaud, Valentino Rossi a eu des mots durs contre Johann Zarco, qu’il considère responsable de l’accident pour avoir tenté de bloquer le passage à Franco Morbidelli après son dépassement. Une chose qu’il ne faut pas faire à un tel endroit et à une telle vitesse, arguait-il. Le Français est allé s’expliquer auprès de l’Italien, jurant que la manoeuvre décrite n’était en aucun cas celle de ses intentions. Valentino Rossi le croit, mais n’a pas manqué de souligner que le pilotage de Johann Zarco lui semble dangereux.

« C’est bien d’être agressif parce que tout le monde donne son maximum, mais pour moi il ne faut pas exagérer, parce qu’il faut se rappeler que ce sport est très dangereux. Il faut avoir du respect pour ses adversaires, surtout sur un circuit où on est tout le temps à 300 km/h. J’ai parlé avec Zarco, il m’a juré qu’il ne l’a pas fait volontairement, parce qu’il a été large au freinage et a fermé la porte devant Franco, et avec ces motos quand vous êtes à 300 km/h vous avez l’aspiration, donc Franco n’avait aucune chance de pouvoir freiner. Donc nous avons été très chanceux, mais nous espérons que ce genre d’incident est important pour améliorer le comportement des pilotes dans le futur. »

Poulain et ami de Valentino Rossi, Franco Morbidelli s’en tire sans être gravement blessé. Les deux hommes ont discuté de l’accident après que le pilote Petronas soit sorti de la clinique mobile. « J’ai parlé avec Franco et il est ok, il essaie de ne pas y penser mais quand il y pense il a aussi peur. Dans ces moments, ce qui fait la différence est que personne n’est blessé. Tous les pilotes vont bien, ça change la situation. Si quelque chose de mal était arrivé, ça aurait été complètement différent. »

Championnat MotoGP après le GP d’Autriche : 1. Quartararo 67 pts, 2. Dovizioso 56 (-11), 3. Viñales 48 (-19), 4. Binder 41 (-26), 5. Rossi 38 (-29)… Classement complet ici

Autriche, Espargaro : « Si une moto avait percuté Rossi… »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Autriche, Rossi miraculé : « Ce soir on peut aller prier » […]

[…] Autriche, Rossi miraculé : « Ce soir on peut aller prier » […]

[…] un message dans lequel il donne son avis au sujet de la situation. L’Italien confirme la version délivrée dimanche après-midi, à l’arrivée de la course de Spielberg. Il reconnaît que […]

[…] Autriche, Rossi miraculé : « Ce soir on peut aller prier » […]