Avant Austin, le problème de Petrucci reste la gestion de son pneu arrière



La partie n’est pas encore gagnée pour Danilo Petrucci, qui se bat comme un beau diable sous les conseils avisés de son coéquipier, Andrea Dovizioso. Il termine sixième au terme d’un Grand Prix d’Argentine où il aurait pu mieux faire, ce dernier ne ménageant pas une fois de plus, son pneu arrière…

Comme au Qatar, Ducati espérait de Danilo Petrucci un top-5 en Argentine. Et comme au Qatar, il est arrivé 6e. Et – là-encore – comme au Qatar, il souligne deux soucis : une qualification en demi-teinte qui le contraint à remonter, donc à tirer sur ses pneus… et à en souffrir.

« Si vous ne vous qualifiez pas bien au début, c’est difficile de revenir en course. J’avais pourtant un bon rythme et je me suis dit que c’était possible, souligne-t-il au sujet de son GP d’Argentine. Mais c’est là ou le bât blesse : pour les rejoindre, j’ai trop poussé. J’ai pensé à ce moment là qu’ils étaient eux aussi un peu en difficulté. Ce n’était pas du tout le cas, c’est moi seul qui était à la peine avec le pneu arrière, après trois tours à pousser comme un dingue.

Et puis, ils ont accéléré et là c’en était fini pour moi, impossible de rester au contact. On a l’impression qu’ils sont en difficulté mais ils se gardent une marge. C’est ce qui fait la différence entre eux et moi, l’expérience que je n’ai pas. Le plus souvent, je pars aussi de plus loin qu’eux. Après je me suis fait rattraper par Rins et Miller. »

Un Jack Miller dès plus convaincant qui a terminé 4e, et qui lorgne farouchement sur le guidon de la Ducati officielle de Petrucci. Donc un Miller que l’Italien devra battre dans quelques jours à Austin !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dude

Il sait rouler Petrux, sinon il ne serait pas là, mais quand même j’ai un peu de peine à croire qu’il va réussir à faire quelque chose sur la Ducati officielle…

QDO

Se faire passer par Miller sur une Pramac, ça va mettre de bonne humeur le team usine ! Un peu comme Yam avec Zarco.

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store