Avant Austin, qui domine la lutte interne aux constructeurs



Fabio Quartararo chez Yamaha, Aleix Espargaro pour Aprilia, Marc Marquez à Honda : qui est le meilleur pilote de chaque constructeur MotoGP ? À la lutte pour le classement général se jouxte celle interne aux marques. Récapitulatif de la situation avant le Grand Prix des Amériques, quinzième des dix-huit rounds de la saison 2021.

* Astérisque : Pilote qui a manqué au moins trois courses pour différentes raisons (BL = Blessure, WC = Wild-Card, CR = Changement de Rôle).

Yamaha
Le mot « suprématie » n’est même plus adapté pour qualifier la situation. Fabio Quartararo est de très loin le meilleur pilote Yamaha, et le seul à être en mesure de la mettre constamment devant. Il est le seul à avoir évité les pièges et difficultés d’une saison chaotique pour le reste des troupes : divorce avec Maverick Viñales (nous avons arrêté le compteur à son départ), blessure de Franco Morbidelli, prochain départ à la retraite d’un Valentino Rossi plus assez compétitif.

1. Fabio Quartararo – 234
2. Maverick Viñales – 95 (-139) * CR
3. Franco Morbidelli – 40 (-194) * BL
4. Valentino Rossi – 28 (-206)

Ducati
Après Andrea Dovizioso ces dernières années, Francesco Bagnaia est en train de gagner ses galons de leader des Rouges. L’Italien a 45 et 46 points d’avance sur les pilotes qui suivent, Johann Zarco et Jack Miller, à la lutte pour la médaille de bronze. Suivent les rookies Jorge Martin et Enea Bastianini, au coude à coude pour le titre de meilleur débutant.

1. Francesco Bagnaia – 186
2. Johann Zarco – 141 (-45)
3. Jack Miller – 140 (-46)
4. Jorge Martin – 71 (-115) * BL
5. Enea Bastianini – 61 (-125)
6. Luca Marini – 28 (-58)
7. Michele Pirro – 8 (-178) * WC
8. Tito Rabat – 1 (-185) * WC

Suzuki
1. Joan Mir – 167
2. Alex Rins – 68 (-99)

Les chutes à répétition d’Alex Rins – cinq résultats blancs plus un forfait – ont eu raison de sa saison 2021. Le champion du monde en titre, Joan Mir, lui a pour l’instant collé 99 points. Il lui suffit de terminer quatorzième à Austin pour être mathématiquement certain de finir meilleur pilote Suzuki.

KTM
Le duel entre les pilotes officiels Brad Binder et Miguel Oliveira a tourné à l’avantage du Sud-Africain, 37 points devant le Portugais. Ce-dernier était pourtant le plus rapide en première partie de saison, mais il a perdu son feeling avec la KTM RC16 au retour de la trêve estivale. La solution, d’origine électronique, aurait été trouvée au test de Misano. Derrière, Iker Lecuona et Danilo Petrucci sont à quasi-égalité pour la place de meilleur pilote Tech3.

1. Brad Binder – 124
2. Miguel Oliveira – 87 (-37)
3. Iker Lecuona – 38 (-86)
4. Danilo Petrucci – 37 (-87)
5. Dani Pedrosa – 6 (-118) * WC

Aprilia
Au guidon de l’Aprilia RS-GP depuis 2017, Aleix Espargaro est sans rival. Il en manquait à son premier coéquipier, Lorenzo Savadori, pour être au niveau du peloton MotoGP. Son deuxième et nouveau, Maverick Viñales, vient d’arriver et aura besoin d’un peu de temps.

1. Aleix Espargaro – 104
2. Lorenzo Savadori – 4 (-100) * BL + CR
3. Maverick Viñales – 3 (-101) * CR

Honda
Son absence sur les deux premières épreuves n’a pas empêché Marc Marquez de reprendre son poste de leader chez Honda. Il est le seul à avoir réussi à mettre la RC213V sur le podium, par deux fois. 22 points derrière, Takaaki Nakagami compte sur sa régularité pour devancer légèrement Pol Espargaro.

1. Marc Marquez – 92
2. Takaaki Nakagami – 70 (-22)
3. Pol Espargaro – 64 (-28)
4. Alex Marquez – 50 (-42)
5. Stefan Bradl – 13 (-79) * WC

Austin : Programme, TV, Horaires (attention au décalage !)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Avant Austin, qui domine la lutte interne aux constructeurs […]

[…] Avant Austin, qui domine la lutte interne aux constructeurs […]