Bagnaia et Quartararo champions de la pré-saison 2022



Si les tests de pré-saison MotoGP 2022 avaient rapporté des points, Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo seraient au sommet du classement, avec 45 unités chacun.

Qui a le mieux négocié sa pré-saison ? La réponse n’est pas nécessairement contenue dans les chronos réalisés lors des essais. Elle a aussi à voir avec les informations engrangés, les données récoltées et ce qui en sera fait, le développement des motos ou encore les progrès effectués par rapport à l’an passé. La guerre de la pole position n’est pas le sujet ; elle ne débutera vraiment qu’au Grand Prix du Qatar.

Prendre les résultats hivernaux des pilotes dans leur ensemble reste cependant intéressant. Cela donne une certaine couleur au peloton, et permet de dresser quelques enseignements tant qu’on en évite la sur-interprétation, tout en ayant en tête le cas par cas de chacun. Les résultats de la pré-saison 2022 en sont la preuve. GP-Inside a repris ceux des tests de Jerez, Sepang puis Mandalika, puis calculé le tout comme s’ils rapportaient les mêmes points qu’en course. En voici le verdict.

Avec 45 points au compteur, Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo terminent à égalité au sommet du classement. Les deux leaders de la saison 2021 savaient déjà qu’ils avaient rendez-vous en piste en 2022, et cette hiérarchie installe un peu plus leur duel. Le titre reviendrait à l’Italien, car en prenant en compte la meilleure performance réalisée, il en a obtenu une meilleure que le Français (1er à Jerez pour l’un, 2e à Mandalika pour l’autre).

Meilleur temps en Indonésie, Pol Espargaro complète le podium de justesse devant Enea Bastianini – 40 et 39 points. L’Espagnol s’est bien adapté à la nouvelle Honda RC213V, tandis que l’Italien a progressé dans l’exercice du tour rapide, comme en ont témoigné ses résultats à Jerez (5e) et Sepang (1er).

Les deux pilotes Aprilia, Aleix Espargaro et Maverick Viñales, sont 5e et 7e, séparés par la Suzuki d’Alex Rins (6e). Ce-dernier a lui aussi trouvé des solutions pour s’améliorer en tour qualificatif, l’un de ses handicaps ces dernières années. Johann Zarco est au 8e rang après des essais globalement positifs partout (4e à Jerez, 9e à Sepang, 10e à Mandalika). Marc Marquez est plus loin (13e) mais a manqué le premier test, puis concentré une partie de ses efforts sur l’amélioration de sa condition physique.

Les soucis de compétitivité pour l’instant rencontrés par KTM se reflètent dans le classement, où le meilleur pilote de la marque (Brad Binder) est seulement 13e. Aucun des quatre pilotes oranges n’a terminé dans le top-10 de l’un des trois tests, bien qu’il faille préciser que deux sont débutants (Raul Fernandez et Remy Gardner).

Tous les rookies sont à 0 point, mais Marco Bezzecchi bénéficie de la meilleure position en raison de son meilleur classement isolé sur les tests, à savoir une 16e place à Sepang.

Le classement établi par la rédaction est à retrouver ci-dessous – rendez-vous tout en bas pour le détail de chaque test. Encore une fois, est-il représentatif de ce qu’il se passera durant la saison ? Non. Est-il pour autant inintéressant et sans pertinence ? Non plus. La pré-saison s’achève, rendez-vous le week-end du 6 mars pour le Grand Prix du Qatar. Et tous les jours sur GP-inside.com d’ici là.

Pré-saison 2022 – Si les tests rapportaient des points… :
1. Francesco Bagnaia (Ducati) – 45 pts
2. Fabio Quartararo (Yamaha) – 45 (=)
3. Pol Espargaro (Honda) – 40 (-5)
4. Enea Bastianini (Ducati) – 39 (-6)
5. Aleix Espargaro (Aprilia) – 33 (-12)
6. Alex Rins (Suzuki) – 32 (-13)
7. Maverick Viñales (Aprilia) – 27 (-18)
8. Johann Zarco (Ducati) – 26 (-19)
9. Takaaki Nakagami (Honda) – 23 (-22)
10. Luca Marini (Ducati) – 23 (-22)
11. Jorge Martin (Ducati) – 16 (-29)
12. Franco Morbidelli (Yamaha) – 15 (-30)
13. Marc Marquez (Honda) – 15 (-30)
14. Joan Mir (Suzuki) – 15 (-30)
15. Jack Miller (Ducati) – 8 (-37)
16. Brad Binder (KTM)- 8 (-37)
17. Alex Marquez (Honda) – 7 (-38)
18. Miguel Oliveira (KTM) – 2 (-43)
19. Andrea Dovizioso (Yamaha) – 1 (-44)
20. Marco Bezzecchi (Ducati) – 0 (-45)
21. Raul Fernandez (KTM)- 0 (-45)
22. Fabio di Giannantonio (Ducati) – 0 (-45)
23. Remy Gardner (KTM)- 0 (-45)
24. Darryn Binder (Yamaha) – 0 (-45)

✪ GP-Inside veut vous faire vivre la saison 2022 avec des milliers d’articles, informations, interviews, analyses et nouveautés. Aidez-nous à financer notre travail en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (site 100 % sans pub, intégralité du contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre équipe & soutenez un média moto professionnel de qualité. Merci ! Devenir Premium

Classement détaillé :

Rookies

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Bagnaia et Quartararo champions de la pré-saison 2022 […]

[…] lors des essais hivernaux – il termine « champion » de la pré-saison à égalité avec Francesco Bagnaia –, Fabio Quartararo devra composer avec une […]

[…] », a donné un boost supplémentaire à cette montée en puissance. Et cela ressortait dans le classement de la pré-saison établi par GP-Inside, sur la base des résultats des tests de Jerez, Sepang et Mandalika. Pourtant […]

[…] », a donné un boost supplémentaire à cette montée en puissance. Et cela ressortait dans le classement de la pré-saison établi par GP-Inside, sur la base des résultats des tests de Jerez, Sepang et Mandalika. Pourtant […]