Bagnaia : « Quartararo et Marquez seront les principaux rivaux »



Candidat déclaré au titre de champion du monde MotoGP 2022, Francesco Bagnaia désigne Fabio Quartararo comme « l’homme à battre », mais pas que.

Francesco Bagnaia était ce week-end au centre de l’attention à Chivasso. La commune du champion du monde Moto2 2018 a inauguré le nouveau siège de son fan-club, lui qui est en train de devenir l’un des pilotes les plus populaires d’Italie.

Numéro 2 mondial en 2021, Pecco a confirmé qu’il faudrait compter sur lui dès les essais hivernaux. L’addition des résultats des trois tests (Jerez, Sepang, Mandalika), effectuée par GP-Inside, lui donne le titre honorifique de « champion » de la pré-saison. La Ducati Desmosedici GP22 lui convient. « Nous avons fait du bon travail cet hiver, a-t-il certifié au micro de Gpone, qui était à Chivasso. Ducati a travaillé dur avec la nouvelle moto et nous avons tout fait pour trouverl e meilleur compromis. Je pense que nous serons prets à débuter la saison. »

Vainqueur de quatre des six derniers Grands Prix en 2021, Francesco Bagnaia aborde la saison avec l’étiquette de favori, en dépit de son statut de vice-champion. Il en a conscience, l’assume, et espère être au rendez-vous d’entrée de jeu, au Qatar, le 6 mars. Il y avait été rapide en 2021 (une pole + un meilleur tour en course), mais n’avait pas concrétise en termes de résultats (3e/6e).

« L’an dernier j’étais constamment rapide à la fin de la saison, nous verrons comment ça va. Nous allons immédiatement pouvoir comprendre, lors de la FP2 du Qatar, qui sera à l’heure de la course du dimanche, fait observer Francesco Bagnaia. Ce sera fondamental. »

Mais en 2022, le mot « favori » doit s’écrire au pluriel. rancesco Bagnaia n’est pas le seul candidat au titre, et il désigne lui-même ses adversaires : les trois précédents champions, à savoir Marc Marquez, Joan Mir et Fabio Quartararo. « Fabio est le champion du monde, donc l’homme à battre, puis Marc sera certaineement à parce qu’il a récupéré de sa blessure et sera très rapide. Comme Joan, parce que Suzuki a fait du bon travail. Marquez et Quartararo seront les principaux rivaux. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
C3f
7 mois il y a

Il ne voit pas Miller donc

[…] Bagnaia : « Quartararo et Marquez seront les principaux rivaux » […]