Barcelone, A. Marquez (13e) : « J’ai fait une erreur, j’assume »



Alex Marquez s’est trompé dans son choix de pneus à Barcelone, chaussant sa Honda d’un medium à l’avant contre les conseils de son équipe. Il « assume toute la responsabilité » de sa contre-performance.

Les espoirs levés par la 7e place d’Alex Marquez au Grand Prix d’Émilie-Romagne n’ont pas été confirmés en Catalogne, une semaine plus tard. Pas dans le coup aux essais – qualifié 18e –, l’Espagnol espérait se refaire en course, comme cela avait été le cas lors de la dernière épreuve de Misano, où il était aussi parti de la sixième ligne avant de finir dans le top-10.

Bien lancé, il s’est retrouvé 13e à la sortie des premiers enchaînements, avant de rapidement céder les positions qui avaient été prises. Alex Marquez n’était plus que 16e après 4 tours, et n’a ensuite pu doubler personne. Il doit sa 13e place finale aux chutes des hommes devant lui – Pol Espargaro, Valentino Rossi, Miguel Oliveira –, en plus de l’accrochage Johann Zarco-Andrea Dovizioso au départ.

« J’assume toute la responsabilité (de ce résultat) », s’excusait-il à l’arrivée. De quelle responsabilité parle-t-il ? Celle d’avoir demandé à partir avec un pneu medium à l’avant, alors que Honda l’invitait à mettre un pneu tendre. Les basses températures en piste ont eu raison du choix d’Alex Marquez, qui prend ça comme une leçon dans son année de débutant.

« Ça a été une course difficile. Nous espérions de meilleures conditions et nous n’avons pas pu utiliser le pneu avant sof ; nous sommes partis avec le medium. Ça a été mon erreur, admet-il. J’ai mis la pression à l’équipe pour partir avec le medium, mais pendant la course la température a beaucoup baissé. Sur les premiers tours j’ai perdu beaucoup de temps après mon bon départ. À la mi-course je me suis senti mieux, mais sur la fin j’ai recommencé à baisser de rythme. C’est mon erreur, ça arrive parfois quand on est un rookie et j’ai pu apprendre de ça. »

Au rayon des points positifs, le champion du monde Moto2 2019 termine à moins de 3 secondes de la 10e place de Cal Crutchlow. Il parvient aussi à rallier l’arrivée pour la huitième fois sur huit, ce que peu de pilotes ont fait – Takaaki Nakagami, Bradley Smith et lui. « Nous avons aussi trouvé des choses ce week-end, donc nous continuons à apprendre et progresser », termine-t-il.

Seizième du championnat avec 27 points marqués, Alex Marquez va maintenant se rendre à Portimão pour une « visite rapide », sur le circuit où se disputera le Grand Prix du Portugal fin novembre.

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

Marc Marquez : « Il faut tomber pour comprendre la Honda »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] des progrès en terminant 7e de la course de Misano 2. Les choses ont été plus compliquées à Barcelone, où il s’est classé 13e à cause d’un mauvais choix de pneumatiques. Il sera toujours […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store