Barcelone, Moto2 : Marini taille patron



Luca Marini s’est superbement imposé en Catalogne, remportant son duel face à un Sam Lowes des grands jours. Il conforte sa place de leader du championnat.

C’est une victoire de champion – qu’il sera peut-être à la fin de l’année – qu’a obtenu Luca Marini ce dimanche, sur le circuit de Barcelone-Catalogne. Parti depuis la pole position, l’Italien a livré un véritable récital en piste, que seul Sam Lowes a été capable de mettre à mal, avant de finalement céder dans les derniers kilomètres.

Parti depuis la pole position, Luca Marini s’est immédiatement mis en lumière en virant en tête au premier virage, suivi comme son ombre par Fabio di Giannantonio et Jorge Navarro. Les deux pilotes Speed Up, que l’on avait pas encore vu à pareille fête cette année, se sont d’abord révélés être les seuls à suivre le leader. Emmené par Luca Marini, le trio creuse rapidement l’écart sur un second groupe composé de Marco Bezzecchi, Enea Bastianini et Sam Lowes.

Marco Bezzecchi n’arrive pas à suivre et cède rapidement face à Sam Lowes, visiblement un ton au-dessus après un départ prudent. Le Britannique est le seul en mesure de reprendre du terrain aux trois leaders. Plus loin, le numéro 2 mondial, Enea Bastianini, dit adieu au bon wagon, aux prises avec les pilotes Petronas Jake Dixon et Xavi Vierge.

Sam Lowes est sur une autre cadence, rattrape Jorge Navarro et le double à l’entame du 6e tour. Une boucle plus tard, le voilà déjà à l’assaut de la deuxième place de Fabio di Giannantonio. Il manque de chuter en tentant de le dépasser au virage 10, puis trouve l’ouverture au premier freinage du tour suivant.

La bagarre permet à Luca Marini d’ouvrir un gap de 1,3 seconde, mais celui-ci ne va pas tenir : Sam Lowes est plus rapide et lui reprend immédiatement une demi-seconde, s’octroyant au passage un nouveau record du tour en 1’43.544. Les dixièmes tombent et il se retrouve dans la roue arrière de la Kalex Sky VR46 à la mi-course (11 tours sur 22).

Après avoir observé son adversaire, Sam Lowes porte l’estocade à 7 tours de l’arrivée, au bout de la longue ligne droite des stands. Luca Marini perd les commandes pour la première fois de la course mais s’accroche à son rival. La victoire reviendra à l’un des deux : trois secondes derrière, Fabio di Giannantonio a rendu la main et voit même son coéquipier Jorge Navarro lui reprendre du terrain.

Luca Marini reste collé à la roue de Sam Lowes et lui répond à deux tours de l’arrivée, au même endroit où il s’est fait doubler quelques minutes plus tôt. Ça passe et ça tourne pour l’Italien, qui montre toute l’étendue de son talent à gérer les courses sur cette huitième épreuve de l’année. Sans victoire depuis quatre ans (Aragon 2016), Sam Lowes ne veut pas lâcher mais commet de petites erreurs et perd le contact.

Les choses ne bougeront plus : Luca Marini remporte, le poing rageur, sa troisième victoire de la saison. Une victoire ô combien importante puisqu’elle lui permet de mettre Enea Bastianini (6e) 20 points derrière au championnat, tandis que Marco Bezzecchi (7e) en a maintenant 36 de retard.

Fabio di Giannantonio (3e) a tenu bon et s’offre son premier podium de l’année, ainsi que le premier pour les châssis Speed Up. Son coéquipier Jorge Navarro (4e) échoue à une seconde mais décroche tout de même son meilleur résultat en 2020, après avoir résisté aux assauts de Joe Roberts (5e). Les rookies espagnols Aron Canet (8e) et Marcos Ramirez (9e) inscrivent un top-10 à domicile.

Toujours en difficulté, Thomas Lüthi repart de Catalogne avec les unités de la 11e place, devancé par son coéquipier Marcel Schrötter (10e). De retour de blessure et pénalisé d’un Long Lap, Remy Gardner (16e) n’a pas été récompensé de ses efforts. Pas plus que les pilotes Petronas Jake Dixon et Xavi Vierge, tout deux contraints à l’abandon – un problème technique pour le Britannique, une chute pour l’Espagnol.

Rentré aux stands, Jorge Martin enregistre un troisième résultat blanc consécutif, après ses deux forfaits à Misano pour test positif au Covid-19. Il compte désormais 71 points de retard sur Luca Marini, et vient sans doute de dire adieu à ses dernières chances de titre.

GP de Catalogne – Course Moto2 :

Championnat Moto2 après Barcelone : 1. Marini 150 pts, 2. Bastianini 130 (-20), 3. Bezzecchi 114 (-36), 4. Lowes 103 (-47), 5. Martin 79 (-71), 6. Nagashima 72 (-78), 8. Canet 61 (-89), 7. Vierge 59 (-91), 9. Lüthi 57 (-93), 10. Roberts 56 (-94)…

2021 : Lüthi chez SAG, remplacé par Arbolino

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de