Barcelone, MotoGP (FP1) : Rins dicte sa loi



Álex Rins démarre fort en Catalogne. Le pilote Suzuki a signé le meilleur temps de la première séance d’essais libres devant Maverick Viñales et Franco Morbidelli. Les Français sont relégués hors du top 10.

Les pilotes Suzuki disaient hier avoir trouvé la solution aux problèmes rencontrés en mai. Alex Rins a tenu à le montrer en réalisant le meilleur temps de cette première séance d’essais libres sur le circuit de Barcelone-Catalogne. Très à l’aise à domicile, l’Espagnol boucle les 4,7 km de la piste en 1’40’.101. Une amélioration de la moto dont a aussi profité Joan Mir. Bien que relégué à la 9e position (+0.806), le champion du monde 2020 est dans le top-10, ce qu’il n’avait pas réussi à faire au Mugello, la semaine dernière.

Derrière le leader, les Aprilia RS-GP vont toujours aussi bien. La preuve avec le deuxième chrono de Maverick Viñales à 195 millièmes du meilleur temps de la séance. Son coéquipier Aleix Espargaro est déjà bien placé. Le Catalan évolue aussi à domicile et se classe quatrième à 6 dixièmes d’Alex Rins.

Franco Morbidelli complète le top-3 avec un tour en 1’40.695 (+0.594). L’Italien, souvent très rapide sur ce tracé, peut espérer retrouver de la confiance à Barcelone après un début de championnat très compliqué. Son voisin de garage, Fabio Quartararo, est lui plus en retrait. Le Français, qui a renouvelé son contrat avec Yamaha jusqu’en 2024 ce jeudi, pointe seulement au treizième rang à plus d’une seconde du pilote Suzuki. Des difficultés chez Yamaha qui se retrouvent aussi dans le team satellite puisqu’Andrea Dovizioso et Darryn Binder se trouvent respectivement aux vingt-deuxième et vingt-quatrième rangs.

Beau tir groupé de Honda qui classe trois motos dans le top-7. Sans leur leader Marc Marquez, Pol Espargaro porte les espoirs de Honda Repsol. Il termine cinquième à 632 millièmes d’Alex Rins. Derrière lui, Takaaki Nakagami et Alex Marquez sont également dans le rythme. Les pensionnaires du team LCR savent qu’ils ont aussi plus de responsabilités en l’absence du chef de file. Son remplaçant Stefan Bradl, qui veut prendre ses marques en Catalogne, est vingt-troisième.

Petite déception dans le clan Ducati. Sur une piste qui ne leur convient pas vraiment, les Italiens voient seulement une moto rentrer dans le top-10 : celle d’Enea Bastianini, dixième à 930 millièmes du leader. Le Français Johann Zarco, qui confiait vouloir commencer avec un bon rythme, est seulement onzième, 18 petits millièmes derrière l’Italien.

Les Ducati officielles de Francesco Bagnaia et Jack Miller sont seulement en quatorzième et dix-huitième positions. Vingtième,  Jorge Martin a chuté en fin de séance. Le Martinator a perdu le contrôle de sa moto à l’entrée du T2, et finit sa séance dans le bac à graviers. Poleman la semaine dernière en Toscane, Marco Bezzecchi pointe au seizième rang, une place devant son équipier Luca Marini.

Début de journée plus intéressant que lors des dernières épreuves pour KTM. Miguel Oliveira, vainqueur l’an dernier en Catalogne, est huitième à 8 dixièmes d’Alex Rins. Raul Fernandez (Tech3) signe aussi une performance intéressante, avec un meilleur tour en 1’41.083 qui le place en douzième position. Brad Binder n’est que quinzième mais à seulement 2 dixièmes de son coéquipier.

Prochain rendez-vous pour les pilotes du MotoGP avec les essais libres 2 à 14h10.

Barcelone (GP de Catalogne) – FP1 MotoGP :

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires