Barcelone, MotoGP : Quartararo de retour au sommet !



Jamais deux sans trois pour Fabio Quartararo : troisième course de l’année en Espagne et troisième victoire pour le tricolore, vainqueur à Barcelone. Un résultat qui le propulse en tête du championnat, alors qu’Andrea Dovizioso a été emporté par la chute de Johann Zarco. 

Certains le disaient dans une passe difficile, après cinq courses sans podium et la perte de la première place du classement général. De nouveau dans la position du chasseur, Fabio Quartararo s’est parfaitement repris en main ce dimanche, lors d’un Grand Prix de Catalogne où il a affiché sa suprématie.

L’histoire avait poutant mieux commencé pour son coéquipier Franco Morbidelli, poleman et auteur d’un départ parfait. L’Italien vire en tête devant Jack Miller, rapidement doublé par un Valentino Rossi également bien parti. Deuxième sur la grille, Fabio Quartararo sort quatrième des premiers enchaînements.

Des premiers enchaînements fatals pour son compatriote Johann Zarco, à terre après avoir été surpris par Danilo Petrucci devant lui. Dans son malheur, le Français entraîne Andrea Dovizioso qui ne peut éviter sa Ducati. Qualifié 17e mais auteur d’un bon envol, le leader du championnat enregistre son premier abandon de l’année.

Cinq hommes se détachent en tête : Franco Morbidelli, Valentino Rossi, Fabio Quartararo, Jack Miller et Joan Mir. Il faut ensuite reculer d’une seconde pour retrouver les Espagnols Pol Espargaro et Alex Rins, à la lutte pour la 6e place. Entame de course catastrophique pour Maverick Viñales, 15e alors qu’il était 5e sur la grille.

Fabio Quartararo ne veut pas perdre de temps et laisser Franco Morbidelli partir, comme il a su le faire à Misano. Le Français efface Valentino Rossi au premier freinage du 6e tour et se lance à la poursuite de son coéquipier.

Revenu dans la roue de Franco Morbidelli, Fabio Quartararo ne tarde pas non plus et lui fait les freins au 9e tour, au même endroit où il a doublé Valentino Rossi. Les trois Yamaha sont désormais seules en tête, Jack Miller étant repoussé à presque 2 secondes du trio. Suivent les Suzuki de Joan Mir et Alex Rins, puis Danilo Petrucci et Pol Espargaro. Ce-dernier chute peu après la mi-course, au 13e tour, dans son duel avec le pilote Ducati.

Bien calé dans l’échappement de Fabio Quartararo, Franco Morbidelli ne lâche rien et observe le Français, attendant son heure. Mais il commet une erreur au premier virage, sort large et glisse à la 3e place, à deux secondes du leader. Le contact est perdu pour le pilote Petronas.

Deuxième d’un Grand Prix où il a été performant tout au long du week-end, Valentino Rossi faute à son tour à 9 tours de l’arrivée, mais son erreur se termine par une chute. Le nonuple champion du monde laisse ainsi Fabio Quartararo seul devant, avec 2,7 secondes d’avance sur son premier poursuivant.

Un premier poursuivant qui change d’identité à 2 tours de l’arrivée : revenu comme un boulet de canon, Joan Mir élimine Franco Morbidelli et reprend même dangereusement du terrain à Fabio Quartararo, en délicatesse avec ses pneus. Son coéquipier Alex Rins suit le mouvement et s’empare de la troisième place.

L’offensive Suzuki est en marche mais il est trop tard pour revenir : Fabio Quartararo remporte le Grand Prix de Catalogne pour une seconde devant Joan Mir et Alex Rins. Franco Morbidelli perd son podium dans les derniers kilomètres après y avoir passé la quasi-totalité de la course.

Derrière, Jack Miller gagne son duel face à Francesco Bagnaia et termine premier Ducati, au 5e rang. Takaaki Nakagami (7e) a bien tenté de jouer avec les deux pilotes Pramac, mais s’incline finalement pour une poignée de centièmes. Son coéquipier chez LCR, Cal Crutchlow (10e), décroche son premier top-10 de l’année.

Le Britannique s’est fait battre dans les derniers kilomètres par Maverick Viñales, auteur d’une nouvelle manche irrégulière une semaine après sa victoire à Misano. L’Espagnol s’est retrouvé en queue de peloton, puis a trouvé son rythme en deuxième partie de course et commencé à remonter. Trop tard pour aspirer à jouer les premières places.

La contre-performance de Maverick Viñales et l’abandon d’Andrea Dovizioso permettent à Fabio Quartararo de reprendre la tête du championnat, avec 18 points d’avance sur l’Espagnol et 24 sur l’Italien. Ni l’un ni l’autre ne sont d’ailleurs son dauphin, puisqu’il s’agit de Joan Mir, deuxième du classement général à 8 longueurs du Français.

GP de Catalogne – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

Poncharal (Tech3) : « Les progrès faits par KTM sont les plus impressionnants de toutes les marques »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de