Barcelone, Zarco (chute) : « Triste, ça fait mal au ventre »



Résultat blanc difficile à encaisser pour Johann Zarco, tombé dès le deuxième virage du Grand Prix de Catalogne. Le Français explique avoir freiné pour éviter de toucher Danilo Petrucci, qui s’est fait une frayeur juste devant lui. La triste conclusion d’un week-end qui s’était jusque-là bien passé.

« Je suis triste pour aujourd’hui. Notre week-end se passait bien et je pouvais m’attendre à de bonnes choses en course. La terminer dès le deuxième virage, ça fait mal à la tête et au ventre. » La déception était encore grande sur le visage de Johann Zarco, deux heures après sa chute à Barcelone. Le Français, qualifié 6e, n’a pas vu la fin du premier tour, ni même du premier secteur du circuit.

Neuvième en entrant dans le premier virage, Johann Zarco est parti à la faute dans le second, touchant son frein avant pour éviter Danilo Petrucci, « presque tombé ». Dans son malheur, il a entraîné Andrea Dovizioso, qui menait encore le championnat à ce moment-là. L’Italien parle d’un « incident de course » et n’en veut pas au pilote français, qui raconte cette chute :

« Je pense que j’ai fait un bon départ, et Danilo a fait un super freinage au premier virage pour me doubler. Quand il a changé de direction il est presque tombé, parce que la température sur le flanc gauche du pneu était vraiment froide et nous devons faire attention. Par réflexe, pour ne pas le toucher, j’ai freiné et j’ai chuté. »

« Le problème est que Dovi n’a pas pu m’éviter et ça fait deux Ducati par terre. En plus Andrea joue le championnat, et ça me rend très triste, même si je pense qu’en ne touchant pas le frein j’aurais percuté Danilo, donc le résultait aurait pu être le même. Il n’y avait pas grand chose à faire. »

Johann Zarco a maintenant un peu moins de deux semaines pour recharger les batteries avant le Grand Prix de France, au Mans, le week-end du 11 octobre. Ce sera sa première sur le circuit Bugatti en Ducati. L’occasion de retrouver le top-10, où il n’a plus terminé depuis son podium de Brno, début août.

« Je vais essayer de prendre le positif des essais de Barcelone, où j’ai été plutôt fort, apprendre de ça et revenir fort au Mans. Je ne sais pas à quoi m’attendre mais je pense que j’aurai beaucoup d’énergie pour bien faire. Au début de la saison nous n’étions pas sûrs d’avoir un Grand Prix de France, puis ça a été confirmé, comme a été confirmé il y a quelques jours qu’il y aura 5 000 personnes autour du circuit le dimanche. Ça fera un peu de public pour donner du bonheur et de l’énergie. »

« Ce sera la première fois qu’on va au Mans en octobre, nous allons avoir des températures froides mais j’espère que les pneus fonctionneront bien. On verra. Maintenant on reste à la maison, on essaie de ne pas être trop triste pour aujourd’hui et on revient en force. »

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

5 000 personnes au GP de France, uniquement le dimanche

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] MAJ après-course : Les explications de Johann Zarco sont à retrouver en cliquant ici. […]

[…] n’a pu éviter la moto du pilote français, tombé pour éviter de toucher Danilo Petrucci (lire son récit ici). Son Grand Prix de Catalogne s’est arrêté […]

[…] Petrucci a aussi été cité par Johann Zarco dans les explications de sa chute au deuxième virage. Le Français a expliqué qu’il avait […]