Bastianini a trouvé son bonheur en Moto2



Enea Bastianini est l’une belles surprises de cette saison 2019. À peine arrivé en Moto2, il enchaîne les bons résultats : 9e à Losail, Termas et Austin. 11e à Jerez puis 7e au Mans, 6e au Mugello et 5e à Barcelone. Si l’on suit la logique, il sera 4e à Assen et 3e au Sachsenring ?

À cette remarque, l’Italien sourit : « C’est ce que me disent mes mécanciens, mais je sais que ce ne sera pas si simple car le niveau est élevé, répond-il sur Gpone. Chaque dimanche, il y a tellement de pilotes qui se battent pour les meilleures places. Parfois il y a 20 pilotes dans la même seconde ! »

Sur la Kalex de l’équipe Italtrans, il a trouvé sa voie. « Je me suis immédiatement senti bien, à part les 10 premiers tours où j’ai dû m’habituer (rires). C’est une moto qui correspond bien à mon style de pilotage, où il faut gérer la puissance. » Son physique correspondait plus à cette catégorie qu’à la Moto3.

« Le podium ? Encore un peu trop haut »

Ce qui étonne, c’est sa régularité : il a terminé tous les Grands Prix, et 6 sur 7 dans le top-10. « J’ai beaucoup travaillé pour cela, et je dois dire que cette année, j’y arrive facilement. Avec l’équipe nous travaillons sereinement et nous résolvons tous les problèmes sur chaque circuit », se réjouit-il. Le passage des 250cc Honda aux 750cc Triumph ne semble donc lui poser aucun problème.

La saison 2019 a vu l’introduction du format Q1/Q2 dans les petites catégories. « Une difficulté supplémentaire » dont il faut savoir tirer avantage, dit-il : « Ce n’est pas toujours mal que de passer par la Q1. On se retrouve avec 15 minutes supplémentaires, qui peuvent permettre de comprendre si les conditions ont changé et comment travailler. Parfois cela peut être une opportunité à exploiter, tant qu’on se qualifie pour la Q2. »

Pour la prochaine étape, à Assen, il espère « réduire l’écart avec les meilleurs ». Et lutter pour le podium ? « C’est un objectif encore un peu trop élevé pour le moment », estime-t-il. Au regard de la progression affichée, il ne devrait pas tarder à l’atteindre.

Enea Bastianini occupe la 8e place du championnat, avec 11 points de retard sur son adversaire de devant (Augusto Fernandez, 7e). Quant au classement des rookies, il le domine largement : son dauphin, Fabio di Giannantonio, est 16e avec 37 points de moins.

2020 : Marquez et Baldassarri intéressent Avintia !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Bastianini a trouvé son bonheur en Moto2 […]