Bautista, J1 en SBK : « Ça me rappelle la 250cc »

Rookie en championnat du monde Superbike l’an prochain, Alvaro Bautista pourrait bien être plus qu’un simple outsider en 2019. L’Espagnol se dit lui-même « surpris d’avoir été aussi rapide ».

En effet, il a terminé la première journée d’essais, à Jerez, au 2e rang. Seul le quadruple champion du monde, Jonathan Rea, l’a battu (lire ici). « Mais j’ai utilisé un pneu de qualification, parce que je voulais sentir la différence avec ceux de course, précise Bautista auprès de Speedweek. C’était quelque chose de nouveau pour moi. »

Quoi qu’il en soit, Bautista a pris du plaisir durant les 65 tours bouclés ce lundi. « C’était amusant, cela m’a rappelé la 250cc mais avec plus de puissance, plus de vitesse dans les virages. » Et quand on sait que sa dernière victoire remonte à l’époque des 250cc (Grand Prix de Catalogne 2009), on comprend vite que l’aventure WSBK pourrait tourner à son avantage.

« Il faut bien gérer les gazs pour garder la moto stable. Je dois un peu adapter mon style de pilotage. À chaque tour, je comprenais de mieux en mieux ce que je devais changer », explique l’Espagnol. Qui dresse une première comparaison par rapport à son ancienne catégorie : « C’est complètement différent du MotoGP. Même si le moteur semble similaire, la puissance est considérablement réduite. Je le remarque clairement dans les lignes droites. »

Faut-il s’enflammer et annoncer Alvaro Bautista comme un candidat au titre en 2019 ? Il est bien sûr beaucoup trop tôt pour cela. Lui ne veut en tout cas pas griller ses cartes. « Je veux apprendre à connaître la moto, me rapprocher de la limite, étape par étape. Nous avons bien commencé, mais nous n’en sommes qu’au début. » La suite ce mardi à Jerez de la Frontera.

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de