Bautista-KTM, un mariage possible ?



Pour remplacer Johann Zarco en 2020, KTM doit étudier toutes les pistes. L’une d’entre elles concerne Alvaro Bautista.

La résiliation du contrat de Johann Zarco, un an plus tôt que prévu, va obliger l’équipe Red Bull KTM Factory Racing à trouver un nouveau pilote pour l’an prochain. Et ce n’est pas une mince affaire, car la plupart des bons pilotes sont tous déjà signés ailleurs.

Pour ce qui est des actuels pilotes MotoGP, il n’y a plus personne de disponible : Jorge Lorenzo a confirmé son maintien chez Repsol Honda, Jack Miller celui chez Pramac Ducati, il a été promis à Hervé Poncharal que Miguel Oliveira ne quitterait pas Tech3 KTM (…) Le seul qui n’a pas encore de contrat, Takaaki Nakagami, est quasi-assuré de poursuivre chez LCR Honda. L’essayeur Dani Pedrosa a d’ores et déjà refusé.

En Moto2 non plus, il n’y a plus grand chose de disponible. Alex Marquez a prolongé chez EG 0,0 Marc VDS, Lorenzo Baldassarri et Augusto Fernandez dans le team FlexBox HP40, Thomas Lüthi avec Dynavolt Intact GP… Un cadre de chez KTM a confié qu’il y avait un certain intérêt pour Remy Gardner, mais l’Australien de 21 ans ne compte qu’un podium en GP et manque de régularité – il est 12e du championnat.

D’autres options sont sur la table, réalisables bien que moins probables, comme celle de faire venir Stefan Bradl. Et une autre est en train d’émerger : un retour d’Alvaro Bautista en MotoGP.

Un pilote expérimenté

Parti en Superbike, l’Espagnol n’a jamais masqué son envie de retourner en catégorie reine. « J’attends l’opportunité de revenir en MotoGP, mais là il semble que la porte soit fermée parce que Ducati est content de ses pilotes, et de mon travail en Superbike » confiait-il en juin, lorsque les places étaient limitées. Mais depuis, une s’est libérée chez KTM. Et elle pourrait l’intéresser.

Officiellement, Alvaro Bautista n’a toujours pas de guidon pour 2020. Il a fait courir Ducati et devrait finalement quitter le constructeur italien pour tenter l’aventure chez Honda. Seulement, rien ne semble signé.

Alors qu’il empilait les victoires en WSBK, Alvaro Bautista avait dit qu’il n’accepterait de revenir que s’il avait une moto compétitive, « une moto d’usine ». La KTM n’est pas un cadeau, comme en témoignent les résutats de Johann Zarco et Hafizh Syahrin. Même le directeur technique, Sebastian Risse, reconnaît qu’il faut « beaucoup forcer pour en tirer quelque chose ». Mais l’Espagnol est passé par des motos difficiles, comme l’Aprilia ou la Ducati. Et à bientôt 35 ans, cela serait sans doute sa dernière chance de rouler en MotoGP.

Pour KTM, le recrutement d’Alvaro Bautista présenterait aussi des avantages. D’abord celui de trouver un pilote capable d’obtenir des résultats, comme il l’a prouvé lors de sa dernière saison en MotoGP – 12 courses terminées dans le top-10. L’Espagnol est aussi un pilote expérimenté, avec 158 Grands Prix disputés en catégorie reine sur 4 constructeurs différents (Suzuki, Honda, Aprilia, Ducati).

Grille 2020 : Miller in, Zarco out, Naka attend…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Moto Morini

Bautista en MotoGP chez KTM et Zarco chez Honda en Superbike….Ça aurait de la gueule, non?

Katie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles