Beirer (KTM) : « Nous sommes où nous nous attendions être »



KTM Racing aborde 2020 non sans certains espoirs. « Je suis convaincu que nous avons fait un excellent travail », assure Pit Beirer, fier des progrès accomplis par le constructeur.

Le test de Sepang a fait montre des pas en avant réalisés par KTM. Pol Espargaro s’est classé dans le top-10 tous les jours, battant son record personnel (1’58.610, 1’59.444 auparavant). Dani Pedrosa a aussi roulé plus vite que jamais 1’58.662 (avant : 1’59.009), de même que Miguel Oliveira (1’58.764, 1’59.748 auparavant). Certes, la majorité du peloton a amélioré. Mais ces temps sont indéniablement prometteurs.

Le patron, Pit Beirer, avait donc le sourire lors de la présentation des équipes KTM 2020. Il met en avant la force de travail de son entreprise, renforcée par l’arrivée de la structure Tech3. « La saison va commencer et je dirais que nous sommes exactement où nous nous attendions à être. Nous avions un programme et nous l’avons suivi avec le soutien entier de l’entreprise. En 2019 nous avons travaillé avec un team satellite et quatre pilotes qui ont amené des retours. Le groupe a grandi, mais dans le même temps ça nous a poussé à la limite en termes de ressources, et ça nous a aidé à atteindre le point où nous sommes. »

Il ne veut d’ailleurs pas parler d’un « team satellite » mais d’un « package KTM avec de l’amitié et de la confiance ». Il attend d’ailleurs beaucoup des deux pilotes de l’équipe française. « Miguel (Oliveira) va mettre les pilotes d’usine sous pression cette année, et nous croyons beaucoup en Iker (Lecuona), qui nous a déjà impressionnés. »

« En 2020 nous voulons viser des places dans les cinq premiers avec des pilotes comme Pol Espargaro et Miguel Oliveira », disait Stefan Pierer à la fin de l’année 2019. Le premier Grand Prix de la saison aura lieu le 8 mars au Qatar. « C’est une saison importante pour nous. Je suis convaincu que nous avons fait un excellent travail pour nous aligner sur la grille de départ avec une très bonne moto. Mais ça, ce sont les chronos qui le mesureront », conclut Pit Beirer.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Dani Pedrosa rapide à Sepang, mais pas intéressé par un retour en MotoGP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store