« Bezzecchi est plus prêt pour le MotoGP » (Bagnaia)



Compatriote, équipier à la VR46 Riders Academy et ami de Marco Bezzecchi, Francesco Bagnaia l’estime prêt à intégrer la catégorie reine, en dépit du fait qu’il soit dominé par Remy Gardner et Raul Fernandez en Moto2.  

Le nom de Marco Bezzecchi pourrait faire l’actualité dans les prochaines semaines. L’Italien, troisième du championnat du monde Moto2, est candidat à un passage en MotoGP en 2022. Il rejoindrait Luca Marini dans l’Aramco Racing Team VR46, équipe lancée par Valentino Rossi et les siens l’an prochain.

Champion d’Italie Moto3 en 2015, entré en championnat du monde en 2017, Marco Bezzecchi s’est révélé sur la scène internationale en 2018, avec la KTM de l’équipe Redox PrueselGP. Vainqueur de trois Grands Prix, il a disputé le titre à Jorge Martin et Fabio di Giannantonio, finissant troisième du championnat. Des résulats qui lui ont permis de passer en Moto2 en 2019.

Sa première campagne en catégorie intermédiaire s’est faite dans le team français Red Bull KTM Tech3, mais il a fallu attendre la seconde pour qu’il obtienne de bons résultats. Membre de la VR46 Riders Academy, il a rejoint le SKY Racing Team VR46 en 2020, saison terminée avec deux victoires, sept podiums et la quatrième place du classement.

Candidat au titre en 2021, l’Italien bute sur un duo Red Bull KTM Ajo difficile à faire trembler. Marco Bezzecchi a terminé les neuf premières courses de l’année dans le top-6, avec quatre podiums à la clé, mais pas une seule victoire. Il est dominé par les coéquipiers Remy Gardner et Raul Fernandez, sur qui il a 56 et 25 points de retard.

Mais ces performances de la paire Gardner-Fernandez ne doivent pas masquer celles de Marco Bezzecchi, assure son compatriote Francesco Bagnaia. Pour le pilote officiel Ducati, lui aussi est prêt à passer en MotoGP.

« Je pense que cette année, le niveau en Moto2 est très élevé. Il fait vraiment du bon boulot, mais c’est clair qu’Ajo a quelque chose en plus en termes de pilote et de package, argumente Francesco Bagnaia, repris par Crash.net. Si on regarde les courses, Marco fait de son mieux. Il pousse à chaque fois à fond, dès le départ. Je pense qu’il fait du bon travail. Cette année, il est plus préparé pour arriver en MotoGP. Mais pour le moment, le team Ajo a trouvé quelque chose qui permet aux pilotes d’être toujours devant. »

Deux pilotes Moto2 sont pour l’heure certains d’être en MotoGP en 2022 : Remy Gardner chez Tech3 KTM Factory Racing, et Fabio di Giannantonio sur la Ducati Gresini Racing. Raul Fernandez pourrait rejoindre Remy Gardner et enfiler la tunique Tech3, tandis que Marco Bezzecchi a des chances de monter sur la Ducati VR46. Des annonces sont attendues en août, au retour de la trêve estivale.

Pourquoi la VR46 a choisi Ducati

✪ Derniers jours pour profiter de l’offre de lancement Premium ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Je pense qu’il fait du bon travail. Cette année, il est plus préparé pour arriver en MotoGP, assure son compatriote (et équipier à la VR46 Riders Academy) Francesco Bagnaia. Mais pour le moment, le […]