Bezzecchi n’a pas voulu attaquer Bagnaia : « C’est mon choix »



Marco Bezzecchi reconnaît être resté derrière Francesco Bagnaia, qui joue le titre de champion du monde, durant le Grand Prix du Japon. Mais affirme qu’il a pris cette décision seul, sans recevoir de consigne.

Francesco Bagnaia disait ne pas vouloir être aidé dans sa quête du titre MotoGP face à Fabio Quartararo, mais c’est en train d’arriver. À l’approche de la fin de la saison, la situation se tend chez Ducati, où les dirigeants commencent à se demander s’il ne va pas falloir faire passer des consignes. Les autres pilotes sont pour l’instant « libres de gagner », mais doivent faire attention à ne pas mettre par terre l’Italien, deuxième du championnat derrière Fabio Quartararo.

À Motegi, Pecco a bénéficié de l’aide de l’un des sept autres pilotes Ducati, qui s’entraîne également avec lui à la VR46 Riders Academy : Marco Bezzecchi. Le rookie n’a en effet pas tenté de dépassement sur la moto au numéro 63, alors qu’il estime qu’il en était capable. Il assure cependant ne pas avoir reçu d’ordre de son employeur.

Treizième sur la grille, le pilote VR46 était douzième quand, au 9ème tour, il s’est retrouvé derrière Francesco Bagnaia. Et a suivi son compatriote jusqu’au 16ème tour, avant que l’écart ne commence finalement à se creuser. Durant ce laps de temps, aucune attaque n’a été armée. « J’ai bien commencé la course, mais au moment où je suis arrivé sur Pecco je suis resté derrière derrière lui pour ne pas risquer de faire un désastre », a admis Marco Bezzecchi.

Une décision prise par amitié pour le vice-champion du monde, assure-t-il. « J’ai beaucoup pensé durant la course. Je suis très ami avec Pecco, mais à certains moments je sentais que j’avais plus de rythme que lui, mais j’ai choisi de rester derrière. C’est mon choix à 100 %, ni Ducati, ni Gigi (Dall’Igna) ni personne ne m’a rien dit sur le sujet. »

Un dépassement sur Pol Espargaro, puis la chute de Francesco Bagnaia, ont finalement permis à Marco Bezzecchi de terminer dixième à Motegi. Un dixième top-10 de la saison qui lui permet de conforter un peu plus sa place de meilleur rookie du championnat, désormais 57 points devant Fabio di Giannantonio. Si la dynamique suit son cours, il devrait pour s’assurer de ce titre de meilleur débutant dès le Grand Prix d’Australie, deux courses avant la fin de la saison.

« Je n’ai pas fait d’erreur… » Bastianini a-t-il laissé passer Bagnaia ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
milpat
4 mois il y a

il a bien fait, il aurait ensuite doublé Fabio qui aurait pris un point de moins …
merci donc !

[…] arrivé à Marco Bezzecchi à Motegi, quand il était en mesure de doubler Francesco Bagnaia (lire ici). Mais aussi à Pol Espargaro vis-à-vis de Fabio […]

[…] Bezzecchi n’a pas voulu attaquer Bagnaia : « C’est mon choix » […]