Biaggi : « Quartararo a été impressionnant »



Ex-pilote MotoGP et sextuple champion du monde (4 titres en 250cc, 2 en Superbike), Max Biaggi a raccroché les gants de pilote mais dirige aujourd’hui le Sterilgarda Max Racing Team (Moto3). Depuis son confinement, il a fait le tour de la question lors d’un tchat organisé via MotoGP.com. Synthèse.

Du MotoGP au WSBK : « Il y avait plusieurs différences. En particulier, moins de constructeurs impliquées, moins de personnes dans le paddock à mon arrivée. Cependant, les choses ont changé plus tard : plus de public, plus d’usines impliquées… même si la diversité en termes de performances était remarquable. Par exemple, en termes d’électronique ma moto de 2012 était proche de celle d’une MotoGP de 2003. »

De pilote à patron d’équipe : « Ce sont deux mondes complètement différents ! En tant que pilote, tu sais que tout le monde travaille pour toi, pour te permettre d’obtenir de bons résultats. En revanche, quand tu es le responsable de l’équipe, c’est toi qui doit donner le meilleur aux pilotes, tant en termes d’investissement financier que de mécanique. Sur le plan personnel, tu dois donner quelque chose en plus à tes poulains, en fonction de ton expérience passée.

Avant le départ, je croise les doigts et j’espère qu’aucun accident ne se produira au premier virage. En tant que pilote, tu ne le remarques pas : il y a de la tension avant le départ, mais tu ne penses qu’à la stratégie de la course, car tout dépend de toi. Quand tu es le responsable de l’équipe, rien ne dépend de toi ! »

Sa saison 2020 : « Romano [Fenati] a beaucoup d’expérience, il peut facilement viser le top-3 du championnat. Alonso [Lopez] n’a que 18 ans, mais l’année dernière il a déjà montré d’excellents progrès. Ils peuvent bien faire. »

Le GP virtuel du Mugello : « C’est vraiment difficile, on a besoin de beaucoup d’entraînement ! Je n’ai pas regardé la course, mais je savais comment ça allait se passer. D’une certaine manière, je tenais pour acquise la victoire d’Alex Marquez. Son frère Marc avait dit à plusieurs reprises que sur la console il est beaucoup plus rapide que lui, donc disons que je m’attendais à ce résultat.

Le MotoGP ‘en vrai’ : « Le Petronas Yamaha Sepang Racing Team et Fabio Quartararo ont beaucoup impressionné l’année dernière. Personne ne s’attendait à une telle chose. Fabio, en particulier, s’est démarqué sur tous les circuits à partir du vendredi. C’était vraiment remarquable. »

Biaggi : « Zarco a été très sincère, bravo à lui »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store