Binder & Oliveira, comme on se retrouve



Brad Binder et Miguel Oliveira se partageront le box de l’équipe Red Bull KTM Factory Racing en 2021, et ce ne sera pas une première pour les deux hommes.

L’annonce de l’effectif MotoGP 2021 de KTM a réservé une surprise : alors que l’on s’attendait à voir Danilo Petrucci intégré à l’équipe d’usine, celui-ci a été placé dans le team satellite Tech3. Le poste de Pol Espargaro a ainsi été confié à Miguel Oliveira, promu de Red Bull KTM Tech3. Il y retrouvera Brad Binder, arrivé en 2020 et prolongé d’un an.

Brad Binder et Miguel Oliveira coéquipiers, c’est une histoire qui se répète. Ils portaient déjà les mêmes couleurs dix ans plus tôt, en 2011, année de leur début en championnat du monde. La première course de la carrière du Sud-Africain fut le Grand Prix d’Indianapolis 2011, au guidon de l’Aprilia du team Andalucia Banca Civica. Qui était pilote là-bas à ce moment ? Miguel Oliveira.

Les chemins se sont séparés lors des premières saisons de la Moto3, mais ils se sont retrouvés en 2015, lorsque les deux hommes ont été associés à Red Bull KTM Ajo. Leader de l’équipe, Miguel Oliveira termina vice-champion du monde, tandis que Brad Binder s’octroya la sixième place. Il deviendra champion du monde un an plus tard, ce qui lui permit de faire le saut en catégorie Moto2 dès 2017.

Là encore, Brad Binder retrouvera Miguel Oliveira, toujours dans la structure Red Bull KTM Ajo. Comme lors de leur collaboration en Moto3, le Portugais a eu l’avantage sur lui (3e place en 2017 et 2e place en 2018, tandis que le Sud-Africain a terminé 8e puis 2e), mais l’écart s’est progressivement réduit. Vice-champion du monde Moto2, Miguel Oliveira accéda à la catégorie reine en 2019 ; Brad Binder devait l’y rejoindre un an plus tard. Même constructeur mais teams différents : le Sud-Africain a été placé dans l’équipe officielle KTM, alors que le Portugais a fait ses armes chez Tech3.

À l’époque, la décision de prendre Brad Binder pour remplacer Johann Zarco avait d’ailleurs mis Miguel Oliveira en colère. « Avoir choisi un rookie, un pilote qui a le même âge que moi, me donne un peu la sensation que je suis pas assez digne pour être là », s’était-il exprimé. Son supérieur, Pit Beirer, avait ensuite haussé le ton, affirmant que l’offre de rejoindre l’équipe d’usine lui avait bien été formulée, mais qu’il avait préféré rester chez Tech3.  Ce n’était finalement qu’une question de temps, pusqu’il portera les couleurs officielles en 2021.

Au cours de leur carrière, Miguel Oliveira et Brad Binder sont montés ensemble sur le podium à six reprises : une fois à Jerez (2015), deux fois à Phillip Island (2015 & 2017) et Sepang (2015 & 2017), et une fois à Valence (2017).

Espargaro et KTM, c’est fini

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store