Blessures à l’entraînement : Dovi loin d’être une exception



La fracture de la clavicule d’Andrea Dovizioso se rajoute à la (longue) liste des blessures des pilotes dans le cadre de leurs entraînements hors-GP.

Travailler la condition physique, améliorer son habileté, ressentir l’adrénaline, garder des sensations de vitesse sur 2-roues : nombreuses sont les raisons qui poussent les pilotes à s’entraîner à moto en dehors des Grands Prix. Andrea Dovizioso en avait lorsqu’il s’est inscrit à la course régionale de motocross de Faenza, qui s’est tenue ce week-end.

Celle-ci s’est malheureusement terminée à l’hôpital, pour une fracture de la clavicule. Cette situation n’est pas inédite pour l’Italien : il s’était déjà blessé à la clavicule en 2012. Le pilote Ducati est loin d’être le seul à avoir vécu cela, et les exemples pour le montrer ne manquent pas.

Son compatriote Franco Morbidelli s’était lui aussi blessé en motocross sur le circuit de Faenza, à l’été 2015. Victime d’une fracture du tibia et du péroné, il avait dû faire l’impasse sur les Grands Prix de Grande-Bretagne, de Saint-Marin, d’Aragon et du Japon. Jack Miller s’est aussi cassé le tibia et le péroné en janvier 2016.

Le tibia-péroné, Valentino Rossi y a également eu droit le 31 août 2017, à cause d’une chute en enduro. L’accident lui avait fait manquer le Grand Prix de Saint-Marin, devant son public. Quelques mois plus tôt, en mai, une chute en motocross l’avait conduit à arriver froissé au Grand Prix d’Italie, suite à un léger traumatisme thoraco-abdominal.

Le champion du monde en titre, Marc Marquez, a lui été plutôt épargné par les blessures en tout-terrain, mais a quand même connu une fracture de l’auriculaire de la main gauche en dirt-track, en avril 2015. Annoncé incertain pour le Grand Prix d’Espagne, il en avait finalement terminé deuxième.

Accident de motocross, encore, pour Alex Rins, victime d’une fracture du talus droit (pied) en mars 2017, quelques jours après sa première course en catégorie reine. Plus récemment, Jorge Lorenzo s’était fracturé le scaphoïde de la main gauche en janvier 2019. Il n’avait alors pas pu participer aux essais hivernaux de Sepang, prenant du retard dans son apprentissage de la Honda RC213V.

Cette année, Maverick Viñales a été victime d’une grosse chute en mars. L’Espagnol s’en est tiré sans rien de cassé mais a dû observer du repos. Tombé il y a quelques jours, Marco Bezzecchi souffre d’une fracture de l’astragale du pied gauche. Le malheureux Andrea Dovizioso est le dernier en date à rejoindre la liste.

Fracture de la clavicule pour Dovizioso

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Blessures à l’entraînement : Dovi loin d’être une exception […]

[…] La liste des pilotes qui se blessent à l’entraînement, et notamment en tout-terrain, est longue. Tibia-péroné pour Valentino Rossi et Franco Morbidelli, auriculaire pour Marc Marquez, talus droit pour Alex Rins, astragale du pied gauche pour Marco Bezzecchi… Une liste à laquelle il faut désormais rajouter la clavicule gauche d’Andrea Dovizioso, tombé lors d’une course de motocross à Faenza, dimanche. […]