Bradley Ray « impressionné » par son test MotoGP



L’étoile montante du British Superbike, Bradley Ray, a eu la chance d’essayer le prototype MotoGP de Suzuki lors des essais « shakedown » de Sepang. Il a encore du mal à s’en remettre.

« Tout m’a impressionné » : à peine descendu de la Suzuki GSX-RR, Bradley Ray avait sans doute envie de recommencer. Ce jeune anglais de 21 ans, 6e du dernier championnat de Grande-Bretagne de Superbike, a saisi l’opportunité de tester la moto de Sylvain Guintoli à Sepang. Deux runs de 15 minutes qu’il n’oubliera jamais.

Avant de se lancer, Ray a pu découvrir la piste au guidon d’une moto de série SBK. « Mais sur la MotoGP c’était complètement différent ! C’était une expérience incroyable, quelque chose dont je rêvais depuis que je suis enfant, de mettre les jambes sur ces motos, confie-t-il à Crash.net. Suzuki m’a donné cette chance. »

« Passer de ma moto de BSB à la Yoshimura n’est pas si différent, car les machines sont assez similaires. Mais passer de la Yoshimura à la MotoGP, c’est juste une autre paire de manches. On ne peut même pas le comparer. »


La photo représente Sylvain Guintoli, et non pas Bradley Ray.

Le Britannique a pu noter de grandes différences concernant les freins carbone, la puissance du moteur, la boite de vitesse ainsi que l’électronique. « Au final vous montez sur une moto et vous devez la piloter, donc il faut essayer d’oublier quelle moto c’est et rouler comme vous le feriez normalement. Mais j’étais un peu dans les étoiles, et évidemment je ne voulais pas trop pousser et finir par terre ! Faire ces quelques tours a été juste incroyable. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de