Brno : La pire qualification de Dovizioso !



Andrea Dovizioso prendra le départ du Grand Prix de République-Tchèque depuis la 18e place de la grille de départ, à Brno. C’est la pire qualification de sa carrière en catégorie MotoGP.  

Qu’Andrea Dovizioso ne soit pas devant en qualification n’est pas nécessairement une surprise. Il est moins spécialiste de l’exercice que ses adversaires, et s’illustre surtout en course – il n’est parti que 3 fois en première ligne en 2019, ce qui ne l’a pas empêché d’être vice-champion du monde. En revanche, on ne l’avait jamais vu aussi loin que ce week-end.

Le pilote Ducati est en effet passé à côté de ses essais qualificatifs à Brno. Relégué en Q1 après des essais libres compliqués (il était pourtant optimiste vendredi, disant qu’il travaillait pour la course), Andrea Dovizioso n’a pas été en mesure de disputer le passage en Q2 à Alex Rins, Brad Binder et autres concurrents. Il n’est pas passé sous la barre des 1’57 (1’57.034), alors qu’il avait fait 1’56.521 en FP3. Résultat : il partira 18e sur 21.

C’est du jamais vu pour l’Italien en MotoGP, dont la plus mauvaise qualification était une 15e place. Toutes catégories confondues, il faut à ses débuts en championnat du monde pour le voir aussi mal classé : Grand Prix du Portugal 2002 sur la piste d’Estoril, en 125cc. Il l’explique par des problèmes avec les nouveaux pneumatiques qu’il n’arrive pas à résoudre.

Les soucis : « La seule différence par rapport à l’an dernier est le pneu. Cette situation perdure depuis les essais hivernaux et avec l’équipe nous n’avons pas encore pu trouver de solution. Nous avons essayé de changer beaucoup mais je ne pilote pas comme les années précédentes. Je ne peux pas contrôler le freinage, je n’ai pas de contrôle sur la glisse ou la stabilité, c’est pourquoi vous voyez autant de mouvements sur nos motos. La chose la plus difficile est que je sais généralement exactement pourquoi je suis rapide ou lent ; cette fois, non. »

La course : « Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, nous aurons tous des problèmes avec les pneus et il sera intéressant de oir que est le rythme. Il faut faire une course intelligente, on verra comment ça se passe. »

La pole de Johann Zarco : « Zarco a fait un super tour derrière un autre pilote, mais au final il a pris la pole, il faut le reconnaître et le féliciter. Mais c’est juste un bon tour : je veux voir quel rythme il aura dimanche. »

L’influence du contrat pas encore signé : « Tout nous affecte. Nous, les pilotes, sommes aussi des humains. »

Grille de départ MotoGP, cliquez ici

Programme/horaires du GP de République-Tchèque, cliquez là

Championnat MotoGP après le GP d’Andalousie : 1. Quartararo 50 pts, 2. Viñales 40 (-10), 3. Dovizioso 26 (-24), 4. Nakagami 19 (-31), 5. P. Espargaro 19 (-31), 6. Rossi 16 (-34), 7. Miller 13 (-37), 8. A. Marquez 12 (-38), 9. Zarco 12 (-38), 10. Morbidelli 11 (-39)…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de