Brno, MotoGP : Binder fait triompher KTM, Zarco sur le podium !



Jour historique pour KTM, qui décroche sa première victoire en MotoGP grâce à Brad Binder. Le Sud-Africain remporte le Grand Prix de République-Tchèque devant Franco Morbidelli et Johann Zarco, qui signe son retour sur le podium.

La course : 

Franco Morbidelli bondit de son 3e rang de la grille et prend le meilleur sur tous ses adversaires. Suivent Fabio Quartararo, les frères Espargaro et Brad Binder, tandis que Johann Zarco ne profite pas de sa pole et pointe 6e. Les pilotes officiels Yamaha et Ducati sont plus loin, tous au-delà du top-8.

Aleix Espargaro est en feu et prend la 2e place à Fabio Quartararo, mais le Français réplique. Les mouvements dans le peloton permettent à Franco Morbidelli de s’échapper. L’Italien a 1,5 seconde d’avance su ses poursuivants, où on retrouve notamment les deux pilotes officiels KTM, Brad Binder et Pol Espargaro. Johann Zarco suit ces hommes en embuscade.

Brad Binder avait montré un très gros rythme à Jerez, mais des erreurs l’ont empêché de briller en course. Le Sud-Africain confirme à Brno et s’empare de la 3e place d’Aleix Espargaro. Le pilote Aprilia se fait ensuite dépasser par les deux anciens coéquipiers Johann Zarco et Pol Espargaro. Lancés à la poursuite de Franco Morbidelli, Fabio Quartararo et Brad Binder font redescendre l’écart à environ 1 seconde au 4e tour. Dans le peloton, Iker Lecuona chute en tentant de doubler Joan Mir et fait tomber le pilote Suzuki.

Les choses sont en place : Franco Morbidelli mène avec une bonne seconde d’avance sur Fabio Quartararo et Brad Binder. Pol Espargaro et Johann Zarco sont aussi au contact. Brad Binder est le plus rapide de tous et efface Fabio Quartararo au 9e tour. Pol Espargaro tente aussi de doubler le Français pour la 3e place mais se manque quelques mètres plus loin, recule 4e et se voit même menacé par Johann Zarco.

Pol Espargaro est à la limite. Il écarte au 1er virage du 10e tour et Johann Zarco en profite pour passer à l’intérieur. Mais le pilote KTM ne veut pas céder, tente de recouper la ligne de son adversaire qui maintient aussi la trajectoire à l’intérieur. Les deux hommes se touchent, Pol Espargaro chute.

Fabio Quartararo est de plus en plus en délicatesse et se fait doubler par Johann Zarco, désormais 3e. Derrière eux, Alex Rins s’empare de la 5e place, tandis que Valentino Rossi et Miguel Oliveira sont 6e et 7e après s’être défaits d’Aleix Espargaro.

Brad Binder est sur un autre rythme et revient comme un boulet de canon sur Franco Morbidelli. Ce qui devait arriver arrive : le pilote KTM prend la tête des opérations à 9 tours de l’arrivée. Johann Zarco est lui victime d’une pénalité ‘long lap’ pour son contact avec Pol Espargaro. Le tricolore l’exécute… et ne perd aucune place ! Il reste en effet 3e repart de justesse devant Fabio Quartararo, qu’il met rapidement à quelques dixièmes .

Six tours restent à boucler quand Fabio Quartararo, en perdition, voit Alex Rins et Valentino Rossi revenir dans ses échappements. Le pilote Suzuki essaie de passer mais résiste. Fabio Quartararo doit finalement céder face aux deux hommes à 5 tours de l’arrivée, puis rend également les armes contre Miguel Oliveira.

Johann Zarco est toujours 3e mais Alex Rins revient très fort. Huit dixièmes, six dixièmes, quatre dixièmes… L’Espagnol aborde le dernier tour de la course dans la roue du Français. Johann Zarco est à la limite avec ses pneumatiques mais défend sa position de manière imparable. Il ferme toutes les portes et empêche Alex Rins de passer.

Devant, loin devant, Brad Binder décroche une improbable victoire au Grand Prix de République-Tchèque, la première de sa carrière en MotoGP et la première de l’histoire de KTM (!). Franco Morbidelli termine 2e et décroche son premier podium, cinq secondes derrière lui. Johann Zarco contient Alex Rins et coupe l’arrivée 3e. Troisième course avec la Ducati et déjà un podium, le premier de l’histoire de l’équipe Avintia Racing.

Bien revenu après des débuts prudents, Valentino Rossi complète le top-5 juste devant Miguel Oliveira, qui avait besoin d’un bon résultat après la déception de Jerez, où il avait été percuté dès le départ. Fabio Quartararo a bien failli se faire reprendre par Takaaki Nakagami mais sauve finalement la 7e place, après une fin de course très délicate. Jack Miller et Aleix Espargaro complètent le top-10.

Méconnaissables, les pilotes officiels Ducati Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci font 11e et 12e. C’est encore pire pour Maverick Viñales, qui n’a jamais été dans le coup et termine 14e. Alex Marquez marque la dernière unité de la 15e place.

Le championnat :

Malgré sa 7e place, Fabio Quartararo fait une bonne opération car il reprend des points à ses adversaires pour le titre, Maverick Viñales et Andrea Dovizioso. Le Français a désormais 17 longueurs d’avance sur l’Espagnol et 28 sur l’Italien, désormais à égalité avec Franco Morbidelli. Brad Binder et Johann Zarco sont aussi à égalité aux places 5 et 6.

Championnat MotoGP après le GP de République-Tchèque : 1. Quartararo 59 pts, 2. Viñales 42 (-17), 3. Morbidelli 31 (-28), 4. Dovizioso 31 (-28), 5. Binder 28 (-31), 6. Zarco 28 (-31), 7. Rossi 27 (-32), 8. Nakagami 27 (-32), 9. Miller 20 (-39), 10. Rins 19 (-40)…

Johann Zarco face aux records de l’équipe Avintia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Brno, MotoGP : Binder fait triompher KTM, Zarco sur le podium ! […]

[…] Quartararo ne termine « que » 7e du Grand Prix de République-Tchèque mais ne fait une mauvaise opération au classement général, qu’il domine toujours. […]

[…] Brno, MotoGP : Binder fait triompher KTM, Zarco sur le podium ! […]