Brno, Q2 : « Piqué par Rins », Marquez a décidé d’attaquer



La pole position obtenue ce samedi ? Marc Marquez explique qu’il la doit aussi à Alex Rins, car l’incident entre les deux hommes l’a chauffé.

L’incident s’est produit dans les premières minutes de la Q2 : alors que Marc Marquez était dans un tour lent, Jack Miller et Alex Rins se sont retrouvés dans ses échappements. Marc Marquez avait vu Miller arriver et l’a laissé passer, mais n’avait pas vu Alex Rins et l’a donc gêné. Cela s’est terminé par un contact en piste, lorsque le pilote Suzuki a doublé son rival de chez Honda, puis par une petite passe d’intimidation entre les deux hommes au moment de regagner la voie des stands.

À ce moment, dans la tête de Marc Marquez, les choses ont changé : « Parfois, être un pilote MotoGP c’est aussi être inconscient, et je m’en suis vite rendu compte. Quand je suis arrivé dans le box, une partie de mon équipe faisait la grimace. J’ai pris beaucoup de risques, mais c’est suite à ma ‘pique’ avec Rins que j’ai décidé de m’arrêter, de changer mes pneus et d’attaquer. »

Reparti avec les pneus slicks, l’Espagnol a décroché une pole vertigineuse avec plus de 2,5 secondes d’avance sur le second, Jack Miller. C’est sa 58e en MotoGP, ce qui lui permet d’égaler le record de Mick Doohan en nombre de poles obtenues en catégorie reine.

« La pole est importante mais les points se marquent en course, rappelle cependant Marc Marquez. Ce qui est important, c’est que nous avons été rapides dans toutes les conditions, sèches et humides. Mais on ignore si la course sera sèche. Il faut faire attention, personne ne connaît les pneus ni les conditions ici. Un podium serait un bon résultat. Je sais que personne ne me croit quand je le dis, mais c’est comme ça.

Brno, MotoGP, Q2 : Marquez extra, Zarco en première ligne !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments