Cal Crutchlow prêt à rejoindre Aprilia



Cal Crutchlow accepte le fait que Honda soit en train de l’écarter de son programme MotoGP fin 2020. Il se met à la disposition d’Aprilia, où une place pourrait se libérer en 2021.

Cal Crutchlow et Honda, ça sent la fin et le pilote britannique en parle ouvertement. « Mon passage chez Honda a été bien et nous avons beaucoup accompli ensemble, mais toutes les bonnes choses doivent avoir une fin », a-t-il déclaré lundi au micro de nos confrères de Bikesport News. « Nous avons obtenu 19 podiums avec Lucio et son team, mais il a maintenant d’autres choses au programme. Si un accord avec Taka n’est pas conclu, alors je pourrais peut-être rester, mais je pense que les chances sont minces. »

Le départ de Cal Crutchlow est lié à l’arrivée de Pol Espargaro chez Repsol Honda. Ce transfert, dont il ne manque plus que l’officialisation, va provoquer le repositionnement d’Alex Marquez dans l’équipe LCR. Un homme doit donc en partir. Ce sera soit Takaaki Nakagami, soit Cal Crutchlow. La décision est entre les mains de Honda, et les derniers éléments en notre possession indiquent que le Japonais va être préféré au Britannique.

Mais ce-dernier n’est pas rancunier, et pense déjà à ce qui pourrait être la suite : une arrivée dans l’Aprilia Racing Team Gresini. Cela semble sa dernière opportunité de rester en MotoGP. « Honnêtement, je ne suis pas contrarié. Je veux m’amuser dans ce que je fais parce que cela n’a rien à voir avec l’argent, et développer la RS-GP avec Aleix (Espargaro) pourrait être très amusant. »

Cal Crutchlow montre déjà ses bonnes cartes auprès d’Aprilia en se mettant pour objectif d’offrir au constructeur italien ses premiers podiums. « Je vois ça comme une opportunité d’essayer d’obtenir des podiums avec tous les constructeurs pour qui j’ai roulé en MotoGP, et je suis déterminé à aider à développer la moto, avec beaucoup d’engagement dans le projet. Je suis sûr que je peux le faire. »

L’homme aux 3 Grands Prix remportés a le soutien de Carmelo Ezpeleta, patron de la Dorna, qui a tout intérêt à ce qu’un pilote britannique reste en MotoGP. Cal Crutchlow exclut lui la possibilité de la retraite : « Je pense que je l’ai mentionnée une fois, et d’un coup c’était fini, j’étais retraité. heureusement, les constructeurs ne voient pas les choses comme ça, et je suis aussi chanceux d’avoir une bonne relation avec Carmelo Ezpeleta. »

Aprilia est actuellement dans l’attente de savoir si la suspension pour dopage d’Andrea Iannone sera levée par le Tribunal arbitral du sport, qui ne rendra pas sa décision avant août. Si l’Italien n’est pas relaxé, il lui faudra un remplaçant. L’autre pilote Aprilia, Aleix Espargaro, a déjà approuvé l’idée d’avoir Cal Crutchlow pour coéquipier.

La Dorna veut « aider Crutchlow à trouver une place » en 2021

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de