Capirossi : « Rossi veut montrer à Yamaha qu’ils se sont trompés »



« Si Rossi prend du plaisir et découvre qu’il est toujours compétitif, il peut courir dix ans de plus. » Loris Capirossi (membre de la Direction de Course)

Ancien pilote mnondial, triple-champion du monde (deux fois en 125cc, une fois en 250cc) et au départ de douze saisons en catégorie 500cc/MotoGP, Loris Capirossi fait aujourd’hui partie de l’organigramme du championnat du monde de vitesse moto. Représentant des pilotes, l’Italien est membre de la Direction de Course, après avoir été conseiller en sécurité. À 47 ans, il n’est plus pilote mais n’a jamais quitté l’environnement des Grands Prix.

Loris Capirossi connaît bien son compatriote Valentino Rossi, face à qui il a roulé de 1998 à 2011, d’abord en 250cc puis en 500cc/MotoGP. Les deux hommes s’apprécient. Ce n’est donc pas un hasard si, lors d’une interview, le journal italien Il Resto del Carlino s’est permis d’interroger Capirex sur la situation du Docteur.

Bien que celle-ci ne soit pas simple – il n’a plus gagné depuis 2017, n’a pas été conservé par l’équipe officielle Yamaha, n’a pas pu disputer les courses qui devaient lui permettre de prendre sa décision pour 2021 –, Loris Capirossi pense que Valentino Rossi peut rebondir, en trouvant une nouvelle motivation à travers les difficultés rencontrées. « Je crois qu’il aura une folle envie de reprendre, aussi pour, d’une certaine manière, montrer à Yamaha qu’ils se sont trompés avec la décision (de ne pas le garder). »

« Si Rossi prend du plaisir et découvre qu’il est toujours compétitif, il peut courir dix ans de plus », poursuit-il au sujet de son éventuel départ à la retraite. S’il décide de continuer en 2021, ce sera dans le Petronas Yamaha Sepang Racing Team. Une équipe satellite, certes, mais un deal que Loris Capirossi ne voit pas d’un mauvais oeil. « Chez Petronas il aura toujours une Yamaha officielle. Pour cette équipe, pouvoir avoir Vaelntino est le summum. Rossi peut donner une publicité incroyable à Petronas. »

L’autre dossier chaud du moment concerne Ducati, pour qui Loris Capirossi a effectué six saisons et remporté sept courses. Jack Miller étant signé pour 2021, la deuxième place du team officiel se jouera entre Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso. Ce-dernier est vraisemblablement parti pour être prolongé. Une discussion que l’ex-pilote italien aborde avec prudence :

« «Jack est fort et c’est le seul à être passé directement de Moto3 à MotoGP. Je suis vraiment content pour lui. Concernant les autres pilotes, la situation me semble très délicate. Dovi est fort, Danilo progresse et a obtenu des résultats importants. Tout est très bizarre. Ça l’est aussi pour moi, qui suis l’un de leurs amis. Ducati devrait faire le mondial avec trois motos d’usine, mais ça n’est pas possible. Ils devront prendre une décision. Ou peut-être était-elle déjà prise quand Ducati a essayé de recruter Marc Marquez ou Maverick Viñales. Au jour d’aujourd’hui, Miller est leur seul pilote pour 2021. L’autre, nous le connaîtrons bientôt. »

Ça, c’est pour 2021. Mais avant, il y a la saison 2020, dont les contours seront prochainement dévoilés. « Nous présenterons la saison de MotoGP vers le 10 juin, informe-t-il au sujet du  nouveau calendrier. Nous avons tous très envie de commencer et nous sommes très proches de le faire. » Le reste correspond aux informations déjà connues, à savoir que « la saison devrait avoir entre 12 et 13 courses. Pour l’instant, ce seraient huit circuits et sans déplacements hors d’Europe. Peut-être que cela sera possible dans un second temps, mais il faudra du public ».

Saison 2020 : le « plan A » est sur les rails

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] bientôt un premier calendrier. Celui-ci est attendu aux environs du 10 juin, d’après les informations données par Loris Capirossi. Certains contours en ont déjà été donnés, comme le nombre de […]