Cas Iannone : suspension maintenue mais verdict repoussé



L’audience d’Andrea Iannone devant la Cour disciplinaire internationale a eu lieu ce mardi, mais un nouvel élément apporté par la défense a conduit au report de la réponse concernant le maintien définitif de sa suspension.

Contrôlé positif à un test antidopage le 3 novembre 2019, en marge du Grand Prix de Malaisie, Andrea Iannone s’est rendu devant les juges de la Cour disciplinaire internationale (CDI) pour défendre son cas. Objectif : prouver que la prise du produit interdit, de la famille des stéroïdes anabolisants, ne fut pas volontaire – consommation d’une viande asiatique dopée pour accélérer sa croissance.

Sa défense a fourni un nouvel élément : les résultats d’un test capillaire montrant qu’aucune substance dopante n’était présente dans son corps en septembre 2019. De quoi prouver, sinon son innocence, au moins sa bonne foi lorsqu’il affirme que la prise du produit fut étrangère à sa volonté.

Le jugement a été retardé et reporté de dix jours. Durant ce laps de temps, la suspension provisoire du pilote Aprilia est maintenue. Il n’a donc pas besoin de prendre un avion pour la Malaisie : il ne participera pas au test MotoGP de Sepang, du 7 au 9 février.

Ce report est-il une bonne nouvelle pour Andrea Iannone ? Plusieurs journalistes italiens veulent croire que oui, car il signifierait que les arguments de la défense ont fait mouche. Il convient toutefois d’ajouter que l’Agence mondiale antidopage affirme que « un test capillaire ne devrait pas être considéré comme une alternative à une analyse urinaire », et qu’un résultat négatif à un test capillaire ne contre-indique pas un résultat positif à un test urinaire.

Communiqué de la Fédération internationale de motocyclisme sur le sujet :

« À la suite d’un contrôle de routine en compétition, lors du Championnat du Monde FIM des Grands Prix à Sepang (Malaisie), le 3 novembre 2019, M. Andrea Iannone a été testé positif à une substance prohibée par l’AMA (Agence mondiale antidopage). Il est suspendu à titre provisoire depuis le 17 décembre 2019.

M. Andrea Iannone a demandé l’analyse de l’échantillon B, qui a confirmé l’analyse de l’échantillon A.

L’audience devant la Cour disciplinaire internationale (CDI) s’est déroulée aujourd’hui au siège de la FIM en présence d’un panel de trois juges de la CDI auxquels M. Iannonce a eu l’occasion de présenter sa défense.

La procédure est toujours en cours et le restera jusqu’à ce que la CDI rende un verdict. M. Andrea Iannone reste suspendu à titre provisoire jusqu’à ce verdict et se trouve par conséquent interdit de compétition motocycliste ou d’événement y afférent jusqu’à nouvel ordre.

Conformément au Code mondial antidopage et au Code FIM antidopage, la FIM de peut fournir d’information supplémentaire à l’heure actuelle. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Cas Iannone : Aprilia s’en séparera en cas de longue suspension

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] internationale de motocyclisme (FIM). Cela prend plus de temps que prévu car sa défense a fourni un nouvel élément : les résultats d’un test capillaire montrant qu’aucune substance dopante n’était présente […]

[…] de motocyclisme (FIM). Cela prend plus de temps que prévu car sa défense a fourni un nouvel élément : les résultats d’un test capillaire montrant qu’aucune substance dopante n’était présente […]

[…] ait présenté ses éléments (absorption involontaire, inutilité du produit…), dont un inattendu : les résultats d’un test capillaire montrant qu’aucune substance dopante n’était […]

[…] ait présenté ses éléments (absorption involontaire, inutilité du produit…), dont un inattendu : les résultats d’un test capillaire montrant qu’aucune substance dopante n’était […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store