Cas positif chez Yamaha, 6 ingénieurs privés du GP de France



Un ingénieur du groupe Yamaha MotoGP a été testé positif au Covid-19. Conséquence : lui et cinq de ses collègues restent à l’isolement en Andorre, où ils étaient – ils ne peuvent pas quitter l’Europe et sont limités dans leurs déplacements –, et ne sont pas au Grand Prix de France.

Communiqué Yamaha du jeudi 8 octobre :

« Yamaha Motor Co., Ltd. et Yamaha Motor Racing Srl ont le regret d’annoncer que six ingénieurs du groupe Yamaha MotoGP, dont le leader du projet YZR-M1 Takahiro Sumi, ne pourront pas être au Grand Prix de France. »

« En raison des restrictions de voyage, plusieurs membres du staff Yamaha MotoGP sont fréquemment en Andorre durant les pauses entre les courses. À cette occasion, après avoir fait l’habituel test PCR lundi, avant de partir d’Andorre, un membre des ingénieurs Yamaha a reçu un résultat positif à son test Covid-19 mardi. Les cinq autres membres du groupe d’ingénieurs Yamaha ont été testé négatifs. »

« 24 heures plus tard, un autre test a été réalisé pour contrôler les premiers résultats. Les (seconds) résultats ont été identiques, confirmant le cas positif pour un membre et les résultats négatifs pour les cinq autres membres. »

« Par conséquence, les six ingénieurs Yamaha de ce groupe de travail sont maintenant en isolement en Andorre et ne seront pas sur le week-end de course du Mans, en France. »

« Yamaha Motor Racing Srl s’active pour avoir du staff alternatif au Mans afin de soutenir les pilotes au Grand Prix de France. »

« Le leader du projet, Takahiro Sumi, et les cinq ingénieurs, vont rester en contact avec le team qui est au Mans, en utilisant les nouveaux outils de communication que l’équipe utilise depuis que le Covid-19 affecte la saison 2020 de MotoGP. Ces nouveaux outils de communication leur permettent de rester connectés au staff du team et aux pilotes dans le box avant, pendant et après chaque session en piste. Grâce à cette solution technique, les ingénieurs placés en isolement pourront quand même partager leur expertise et offrir leur meilleur soutien au staff présent au Mans. »

« L’ingénieur infecté ne montre pour l’instant pas de signe de maladie mais va continuer à être surveillé par ses collègues et le staff médical en Andorre. »

« La situation sera réévaluée au milieu de la semaine prochaine, au sujet de la participation du groupe aux prochains événements MotoGP en Aragon. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Cas positif chez Yamaha, 6 ingénieurs privés du GP de France […]