Catalogne, Marquez (chute) : « C’était le moment de prendre des risques »



Tombé au Grand Prix de Catalogne, Marc Marquez assume la stratégie de tout donner – et trop donner – choisie sur la grille de départ. « J’ai poussé, j’ai été Marc », se réjouit-il malgré la déception du résultat blanc.

Chute au Mans, chute au Mugello, chute à Montmelo : Marc Marquez a enregistré ce dimanche son troisième abandon consécutif. Une première dans sa carrière, longue de 211 courses. L’octuple champion du monde a chuté au 8e tour, alors qu’il était 7e et se battait pour rester au contact d’Aleix Espargaro. Bien mieux classé que le potentiel montré aux essais, puisqu’il partait 13e après être resté coincé en Q1 samedi.

La stratégie de Marc Marquez était claire : forcer d’entrée de jeu, ne pas s’économiser, se mettre dans le wagon de tête puis essayer de tenir le coup. Et il a pris son pied. « Sur la grille, j’ai pensé que c’était le moment de prendre des risques. Peu importe où nous sommes et d’où je viens : j’ai pensé que c’était le moment de prendre des risques, a-t-il expliqué en conférence de presse. Aujourd’hui je me suis amusé, j’ai poussé, j’ai été Marc. Ce furent mes sept meilleurs tours de l’année. »

« Je savais qu’il y aurait 3-4 tours critiques, où les autres roulaient en petit 1’40, ce qui n’était pas mon rythme. Que si je tenais sur ces 3 tours je pourrais rester avec eux toute la course. Mais j’ai pris beaucoup de risques sur ces tours. » Jusqu’à chuter. « J’ai beaucoup perdu par rapport à Aleix (Espargaro) sur les accélérations des virages 3 et 4, dans le deuxième secteur, puis à l’accélération du virage 9, et j’ai essayé de récupérer ça au freinage du virage 10. » Sa course s’est arrêtée là.

« Nous traversons un moment difficile parce que je n’aide pas la moto à cause de ma condition physique, mais la moto ne m’aide pas non plus »

Pas de bobo pour Marc Marquez, qui sera en forme pour travailler sur la Honda RC213V ce lundi. Le test prévu au circuit de Barcelone-Catalogne est crucial pour le HRC, qui a plus que jamais besoin de trouver des solutions pour améliorer la moto. Aucun des quatre pilotes a terminé dans le top-10 ce dimanche. « Pour nous, le test de demain est beaucoup plus important que la course d’aujourd’hui. Nous avons besoin d’essayer des choses sur la moto pour comprendre. Nous ne serons pas une demi-seconde plus rapides, mais nous pourrons comprendre des choses pour le futur. »

Les essais organisés au lendemain du Grand Prix d’Espagne n’avaient duré que quelques minutes pour le pilote de Cervera, en raison de difficultés physiques. Ses sensations étaient bien meilleures ce week-end, où il n’a « pas ressenti autant de limitations physiques » que les semaines précédentes. « Au Mugello j’avais mal, ici ce n’étaient que des gênes. » Sans aucun doute la meilleure nouvelle de son Grand Prix.

Marc Marquez – Résultats (2021)

FP1 P2 P3 P4 QP WP RAC
Catalogne 13 15 14 6 13 8 X
Mugello 16 12 12 17 11 16 X
Le Mans 5 8 1 5 6 11 X
Jerez 3 16 12 9 14 14 9
Portimao 3 6 15 9 6 19 7
Losail 2
Losail

✪ Vous aimez le travail de GP-Inside ? Aidez-nous à survivre et continuer en devenant Premium. Soutenez le travail d’un média sérieux et passionné, lisez nos articles, participez à nos concours et profitez d’un site 100 % sans publicité✪ Pour fêter le 1-2 de Quartararo- Zarco au championnat, l’offre à 19,99€/an (seulement 1,6€/mois) est prolongée en juin !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Catalogne, Marquez (chute) : « C’était le moment de prendre des risques » […]

[…] Catalogne, Marquez (chute) : « C’était le moment de prendre des risques » […]

[…] Catalogne, Marquez (chute) : « C’était le moment de prendre des risques » […]

[…] Catalogne, Marquez (chute) : « C’était le moment de prendre des risques » […]