Catalogne, Miller-Marquez : « On a tous été dans cette situation »



Suivi comme son ombre par Marc Marquez en Q1, Jack Miller n’en veut pas au pilote espagnol, et les deux hommes ont même plaisanté sur le sujet. L’Australien dit éprouver une certaine empathie pour la situation de son adversaire. 

Marc Marquez contraint à passer par le repêchage (Q1), qui prend la roue d’un autre pilote pour faire son meilleur tour et tenter de s’en sortir. La scène s’était produite au Mugello, le week-end dernier, quand il a tiré profit de Maverick Viñales pour se hisser en Q2. Elle s’est répétée à Montmelo (Barcelone) ce samedi, mais avec un nouveau protagoniste : Jack Miller.

Pas encore à 100 % de ses moyens, Marc Marquez avait assumé une stratégie discuté avec son équipe lors du Grand Prix d’Italie : prendre la liste des participants de la Q1 et choisir de suivre celui qui, sur le papier, est le plus rapide, pour aller chercher les quelques dixièmes qui lui manquent. Ce week-end, le plus rapide de cette Q1 était Jack Miller, et le pilote Honda n’a pas hésité à se mettre derrière lui.

À la sortie des stands, l’Australien lui a fait un signe de la main pour lui signifier qu’il allait devoir le payer. Une plaisanterie avisée la veille quand ils se sont retrouvés ensemble à la clinique mobile, a expliqué Marc Marquez ce samedi soir. « Hier, à la clinique mobile, nous rigolions avec Miller, parce que j’étais 15e et il m’a dit : ‘Combien tu me paies ?’ Et aujourd’hui c’était le moment ! » Sa réponse avec les mains : on verra plus tard pour le paiement.

Contrairement à l’épisode avec Maverick Viñales, les choses se sont mieux passées entre les deux hommes. Jack Miller a accepté de lui servir de remorque, et ils se sont serrés la main à la fin de la séance. L’Australien a réalisé le meilleur temps de la Q1, mais Marc Marquez n’a lui pu faire mieux que troisième, alors que seuls les deux premiers pouvaient accéder à la Q2. « Je ne suis pas très déçu parce qu’au final, ça ne change pas beaucoup de partir 13e ou 11e », a-t-il essuyé.

Deuxième à l’issue des qualifications, Jack Miller a évidemment été interrogé sur cette épisode en conférence de presse. Le sympathique pilote Ducati assure que ça ne l’a pas dérangé plus que le compte. Sa philosophie : ces choses-là sont inévitables, et mieux vaut rester concentré pour ne pas perdre ses moyens et manquer son propre chrono.

« La première remorque est gratuite, mais… (rires) Non, ça ne m’a pas perturbé. Si tu sors en piste en ne pensant qu’à celui qui est derrière toi, tu es déjà perdu. Le plus important dans cette situation – et je l’ai appris avec les années – est qu’il faut rester concentrer sur ce qu’on fait. Si quelqu’un d’autre est derrière moi, je continue, et s’ils sont trois derrière moi, je continue. Je ne peux pas le contrôler, c’est un monde libre et il peut suivre qui il veut. Mais c’était bien de pouvoir au moins faire cette blague. »

« Nous avons tous été dans cette situation, ce n’est pas facile. Peut-être que pour Fabio (Quartararo) ça n’a pas trop été le cas, mais j’ai été dans cette situation où on a besoin d’un petit plus… », ajoute-t-il, montrant de l’empathie pour Marc Marquez. Que l’octuple champion du monde soit pris en compassion par ses adversaires en dit long sur sa situation, comme sur celle du clan Honda.

Catalogne : Les Marquez sonnent l’alarme devant « une situation critique »

GP-Inside vous est utile ? Aidez-nous à survivre et continuer en devenant Premium. Soutenez le travail d’un média sérieux et passionné, lisez nos articles, interviews & analyses, participez à nos concours et profitez d’un site 100 % sans publicité. Merci ! ✪ Pour fêter le 1-2 de Quartararo- Zarco au championnat, l’offre à 19,99€/an (seulement 1,6€/mois) est prolongée en juin !

GP de Catalogne – Grille de départ MotoGP :
1. Fabio Quartararo
2. Jack Miller
3. Johann Zarco
4. Miguel Oliveira
5. Franco Morbidelli
6. Maverick Viñales
7. Aleix Espargaro
8. Brad Binder
9. Francesco Bagnaia
10. Joan Mir
11. Valentino Rossi
12. Pol Espargaro
13. Marc Marquez
14. Takaaki Nakagami
15. Jorge Martin
16. Iker Lecuona
17. Enea Bastianini
18. Danilo Petrucci
19. Luca Marini
20. Alex Marquez
21. Lorenzo Savadori

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
1 mois il y a

amazon keto diet https://ketorecipesnew.com/

1 mois il y a

best gay dating websites usa https://gaydatingzz.com/

1 mois il y a

gay facebook dating https://gaychatus.com/

20 jours il y a

gay dating sw wa https://freegaychatnew.com/

20 jours il y a

gay dating sites for under 18 https://gaychatgay.com/

13 jours il y a

gay dating articles https://gaydatingcanada.com/

13 jours il y a

gay casual dating https://gayonlinedating.net/

11 jours il y a

gay dating sim cd https://gayedating.com/

actual gay dating sites https://gaydatinglosangeles.com/