Catalogne, MotoGP : Oliveira d’un souffle devant Zarco



Il aura manqué un tour à Johann Zarco, et peut-être même simplement un virage, pour remporter le Grand Prix de Catalogne. Le Français termine à 175 millièmes de Miguel Oliveira, grand vainqueur d’une course animée et rocambolesque. À la lutte pour la gagne, Fabio Quartararo a dû y renoncer quand sa combinaison s’est ouverte, avant d’être victime d’une pénalité discutable. 

MAJ : à 14h30, il y a encore beaucoup de discussions autour de ce qu’il est arrivé à Fabio Quartararo, l’épisode de la combinaison et celui de la pénalité. On vous tient au courant.

La course :

À l’extinction des feux, Jack Miller manque légèrement sa sortie mais parvient quand même à virer en tête au premier tour. La puissance de la Ducati a fait la différence face à la Yamaha de Fabio Quartararo. Miguel Oliveira a aussi bien jailli de la grille et est le plus rapide à se mettre en jambes. Le pilote KTM prend la tête, tandis que Fabio Quartararo perd des positions à la suite d’un dépassement manqué sur Jack Miller. Cela profite notamment à Joan Mir, déjà à la lutte pour le podium après quelques virages. Johann Zarco, Aleix Espargaro, Maverick Viñales et Marc Marquez sont aussi dans le wagon de tête.

La tension règne en piste lors des premiers kilomètres, alors qu’un faible écart sépare tous ces hommes. Grandissime favori, Fabio Quartararo est piégé dans ce peloton et doit batailler pour ne pas perdre le contact avec les leaders. Car devant, Miguel Oliveira n’attend personne et ouvre un petit gap sur ses poursuivants. Trois dixièmes, cinq dixièmes, huit dixièmes : le Portugais se met à l’abri de toute attaque.

Mieux après quelques tours, Fabio Quartararo reprend le chemin du podium et repasse troisième au bénéfice d’une erreur de Jack Miller. Quelques mètres derrière lui, son compatriote Johann Zarco lutte pour rester dans le top-5. Il a à ses trousses un Marc Marquez remonté comme une pendule, et déjà dernier espoir de bon résultat pour Honda après la chute de Pol Espargaro et la pénalité long lap de Takaaki Nakagami. Mais les espoirs du HRC ne durent pas : Marc Marquez part à son tour à la faute, pour la troisième course consécutive. Son compatriote Aleix Espargaro l’imite cinq minutes plus tard.

Devant, Fabio Quartararo trace sa route vers la première place. Il se débarasse de Joan Mir, rattrape sa seconde de retard sur Miguel Oliveira puis l’attaque au 12e des 24 tours à couvrir. « La course est finie », entend-on derrière nous alors qu’El Diablo est en tête. Mais son adversaire ne l’entend pas de cette oreille, et Miguel Oliveira reprend les commandes deux boucles plus tard, à la faveur de la puissance de sa KTM.

Un Français perd une place, un autre en gagne une : coincé derrière Jack Miller, Johann Zarco parvient finalement à trouver l’ouverture et passe quatrième. Le pilote Pramac a de la ressource et reprend bientôt Joan Mir, l’homme qui l’a privé du podium au Mugello une semaine plus tard. Connu pour ses fins de course tonitruantes, le champion du monde en titre est cette fois plus à la peine.

Johann Zarco est régulièrement plus rapide que les hommes devant lui, mais Miguel Oliveira et Fabio Quartararo ont un peu d’avance et semblent partis se disputer la victoire. Avant que ne se produise l’invraisemblable : la combinaison de Fabio Quartararo s’ouvre à 3 tours de l’arrivée. Il lâche immédiatement 7 dixièmes sur le leader, qu’il ne reverra plus. Au tour suivant, Johann Zarco le dépasse pour le compte de la deuxième place.

Le Cannois est sur un rythme de folie et roule une demi-seconde plus vite que Miguel Oliveira. Il reprend des mètres à chaque virage. Les tribunes de Montmeló, acquises à sa cause, se lèvent pour lui. Mais il est trop tard : Johann Zarco revient dans la roue du leader à l’entrée du dernier secteur. Miguel Oliveira s’impose pour la troisième fois de sa carrière en MotoGP, 175 millièmes devant le tricolore. Il signe là le premier succès de KTM en 2021. Celui de la carrière de Johann Zarco attendra encore un peu.

Arrivé troisième, Fabio Quartararo reçoit une pénalité de 3 secondes pour avoir coupé la première chicane quand Johann Zarco l’a doublé, à la suite d’une erreur. Une sanction discutable, car elle est donnée « pour l’avantage gagné » à ce moment-là. Or, les données à notre disposition sont claires : le pilote Yamaha n’a rien gagné, et même perdu 272 millièmes dans ce secteur par rapport au tour précédent. Il y perd une place et se retrouve 4e, devant Joan Mir.

Revenu sur ses talons en fin d’épreuve, Maverick Viñales échoue finalement au 6e rang, en dépit des multiples chutes qui se sont produites devant lieu. Francesco Bagnaia termine à une discrète 7e place après s’être longtemps battu avec Brad Binder (8e). Passé quinze secondes après le vainqueur, Franco Morbidelli finit à une décevante 9e position. Enea Bastianini complète le top-10 et fait à nouveau office de meilleur rookie.

MAJ : à 14h30, il y a encore beaucoup de discussions autour de ce qu’il est arrivé à Fabio Quartararo, l’épisode de la combinaison et celui de la pénalité. On vous tient au courant.

Montmelo (Barcelone, GP de Catalogne) :

Championnat MotoGP après la Catalogne : 1. Quartararo 118 pts, 2. Zarco 101 (-17), 3. Miller 90 (-28), 4. Bagnaia 88 (-30), 5. Mir 76 (-42)… Classement complet à venir

Catalogne : Quartararo écrase le BMW M Award

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
pasc
3 mois il y a

le salto étais pas loin Gooo!!!! Johan

1 mois il y a

interracial dating gay

Catalogne, MotoGP : Oliveira d’un souffle devant Zarco – GP Inside

1 mois il y a

amazon keto diet https://ketorecipesnew.com/

1 mois il y a
29 jours il y a

gay dating

Catalogne, MotoGP : Oliveira d’un souffle devant Zarco – GP Inside

24 jours il y a

gay asian dating san francisco https://gaychatgay.com/

17 jours il y a

gay ginger dating https://gaydatingcanada.com/

17 jours il y a

are dating traps gay https://gaydatinglosangeles.com/

17 jours il y a

gay dating sites mumbai https://gayonlinedating.net/

15 jours il y a

gg gay dating https://dating-gaym.com/

14 jours il y a

the best gay dating sites https://datinggayservices.com/

gay sober dating https://gayedating.com/