« Ce n’est pas ‘le frère de’, c’est Alex Marquez »



Deux Marquez champions la même année : comme en 2014, les frères Marc et Alex ont réussi le doublé en 2019.

Il y a cinq ans, Alex Marquez devenait champion du monde Moto3, tandis que son frère Marc Marquez triomphait lui en MotoGP. Cinq ans plus tard, l’histoire s’est répétée, mais dans la catégorie supérieure pour le cadet, sacré en Moto2.

À Sepang, Marc a célébré la réussite d’Alex comme si c’était la sienne. « Je suis si fier de mon frère, parce que c’est très difficile d’être ‘le frère de’, expliquait-il ensuite. Avec la pression qu’il a eu… Il a commencé en Moto2 avec un feeling pas génial mais le team a cru en lui et au final il y est arrivé. Mais ce n’est pas facile d’être ‘le frère de’. »

Tout au long de la saison, Marc n’a cessé de conseiller et encourager Alex, lui répétant les phrases qu’il devait entendre pour continuer à aller de l’avant. « Tu es la même personne qui a gagné le championnat Moto3, et le même qui a gagné quatre courses consécutives. Dimanche il a fait une course de champion. Il n’est pas ‘le frère de’, il est Alex Marquez. »

Le pilote Honda avait justement avisé son frère de ne pas traîner sur les réseaux sociaux, histoire d’éviter les commentaires désagréables. « Honnêtement, parfois les réseaux sociaux ont du bon, mais parfois c’est difficile. Je lui ai dit ce que je fais, de ne pas regarder les réseaux sociaux, de juste continuer à pousser, à croire en lui », détaille-t-il.

Alex Marquez se tourne désormais vers 2020, où son objectif sera de défendre sa couronne. La prochaine saison devrait être sa dernière en Moto2, un passage en MotoGP était envisagé pour 2021. Mais il préfère ne pas en parler, « parce qu’à chaque fois que nous en parlons les choses n’aboutissent pas. Il faut profiter du moment, ce sport se vit au présent. Je veux profiter et continuer à rêver ».

Classement Moto2 après Sepang (18/19) : 1. Marquez 262, 2. Binder 234 (-28), 3. Lüthi 230 (-32),  4. Navarro 210 (-52), 5. Fernandez 197 (-165), 6. Marini 182 (-80), 7. Baldassarri 171 (-91), 8. Schrötter 137 (-125), 9. Di Giannantonio 101 (-161), 10. Bastianini 95 (-167)… Classement complet ici

Alex Marquez, champion : « Continuer à rêver »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store