Ce qu’a perdu KTM en gagnant



La victoire de Miguel Oliveira au Grand Prix de Styrie était la deuxième de KTM cette saison. Cela signifie que la marque autrichienne perd ses avantages ‘concessions’.

Le projet KTM MotoGP est en pleine expansion. Après trois premières saisons difficiles, les Oranges obtiennent les fruits de leur travail : une première pole, des podiums et même des victoires. Le triomphe de Brad Binder à Brno n’était pas qu’un coup d’éclat, comme vient de le confirmer celui de Miguel Oliveira à Spielberg, deux semaines plus tard. Un autre pilote KTM, Pol Espargaro, a aussi joué la gagne jusqu’au bout.

Ces deux performances ont apporté 4 points de concessions de plus à la marque autrichienne – 3 pour la victoire de Miguel Oliveira, 1 pour la troisième place de Pol Espargaro. Cela porte son total à 8, alors que le quota pour bénéficier des concessions – des avantages de tests et de développement donnés aux constructeurs qui n’obtiennent pas de bons résultats – est de 6. En d’autres termes, KTM vient de perdre ses concessions et les bénéfices qui vont avec.

À effet immédiat :
– Les pilotes n’ont plus le droit d’effectuer des tests illimités et doivent se contenter des essais officiels.

2021 :
– Les tests du pilote d’essai (Dani Pedrosa) sont restreints. Comme pour les autres marques, KTM doit choisir trois circuits où le faire rouler.
– Le développement des moteurs sera gelé au début de la saison.
– Les pilotes ne disposeront plus que de 7 moteurs pour l’année, contre 9 auparavant.
– Le nombre de wild-cards autorisés passe de 6 à 3.

Une perte que la marque accueille avec le sourire, puisqu’elle signifie qu’elle est désormais en mesure de jouer des podiums et des victoires en MotoGP. Un mal pour un bien, ainsi que l’a souligné Miguel Oliveira après son succès à Spielberg :

« Il n’y a qu’une chose qui compte : voir le orange de KTM dans le parc fermé le dimanche. Peu importe les avantages dont nous avons bénéficié dans le passé, le travail a fini par payer. Donc je suppose qu’il est maintenant temps pour nous de nous mesurer aux meilleurs marques en ayant les mêmes règles. »

« Nous perdons ces concessions mais je pense que KTM a démontré ce dont ils étaient capables. Et ils devraient être heureux de cela, de l’avoir fait en si peu de temps. »

« Ce n’est pas juste une question d’argent ou de ressources financières pour faire des choses, en compétition, c’est aussi le fait de faire travailler ensemble les bonnes personnes sur le projet, ce qu’ils ont réussi à faire en partant de zéro. Je pense que c’est aussi grâce à Mike Leitner, une personne avec beaucoup d’expérience qui a mené le projet à un autre niveau. Nous, les pilotes, en bénéficions, et nous devons maintenant simplement rouler comme tous les autres. »

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 (-22), 6. Nakagami 46 (-24), 7. Rossi 45 (-25), 8. Mir 44 (-26), 9. Oliveira 43 (-27), 10. Espargaro 35 (-35)… Classement complet ici

Poncharal : Gagner en MotoGP, « un rêve devenu réalité »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Les premiers tours effectués par les pilotes donnent un meilleur temps réalisé par Aleix Espargaro en 1’42.720. Le Catalan est, avec son coéquipier Bradley Smith, le seul pilote titulaire en MotoGP à pouvoir rouler avec son prototype, grâce aux avantages concessions dont bénéficie Aprilia, en raison de ses moins bons résultats obtenus jusqu’à présent. KTM avait ces avantages en début de saison mais les a perdus après ses victoires et podiums cet été (lire ici). […]