Ce que Rossi changerait du calendrier MotoGP



Avancer les dates des Grands Prix d’Australie et de Valence : Valentino Rossi opterait pour ces deux changements afin de parer aux difficultés posées par la météo.

Terminer la saison par une dernière étape au circuit Ricardo Tormo, près de Valence, n’est pas du goût de Valentino Rossi, et il l’a fait savoir. Au sortir de sa campagne 2019, le pilote Yamaha a expliqué que d’après lui, « venir à Valence à la mi-novembre pour un Grand Prix n’est pas une bonne idée ». La raison : les conditions météorologiques.

Il s’inquiète des températures basses et des conditions pluvieuses, qui ont notamment marqué les deux dernières éditions de l’épreuve. « L’année dernière il avait plu du jeudi au dimanche, rappelle-t-il. Cette année c’était sec, mais la nuit il faisait cinq degrés. Peut-être serait-il plus judicieux de rouler à Valence avant les trois courses de la tournée outre-mer, et de finir à Sepang avec 40 degrés. »

« Mais l’organisateur du championnat du monde est espagnol et souhaite terminer en Espagne, soulève le pilote italien en référence à la Dorna. Je soupçonne que c’est la raison de ce rendez-vous. Si ce n’était pas le cas, il serait préférable de ne pas disputer la dernière course en Europe, mais dans un endroit plus chaud. »

Poursuivant ses critiques, Valentino Rossi a également pointé du doigt l’organisation du Grand Prix d’Australie en octobre. Cette année, pluie et vent ont bouleversé le week-end de la compétition, allant jusqu’à entraîner l’annulation des qualifications le samedi. Ce n’est pas la première fois que le sujet est sur la table. « L’autre problème est Phillip Island, car ils devraient déplacer la course au début de l’année. Nous en parlons depuis six ou sept ans, mais malheureusement, rien n’a été fait jusqu’à présent. »

Arrivé en championnat du monde à une époque où 15 courses étaient au programme, Valentino Rossi devra en disputer 20 l’an prochain. Son programme pourrait même comporter 22 Grands Prix en 2022, s’il est toujours sur la grille. Là-aussi, le Docteur a déjà expliqué qu’il estimait que c’était trop pour une saison.

Test Jerez, Rossi : « J’ai besoin de plus »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de