Ce que signifie le test Aprilia de Dovizioso



Le test de l’Aprilia RS-GP par Andrea Dovizioso n’est pas qu’une simple session de roulage de trois jours. Le pilote comme le constructeur ont plusieurs bonnes raisons de faire cet essai, prometteur sous différents aspects.

Le 12 avril, les caméras du MotoGP seront braquées sur le circuit de Jerez-Angel Nieto, où Andrea Dovizioso grimpera pour la première fois sur l’Aprilia RS-GP, et pour la première fois sur une MotoGP depuis la fin de la saison 2020. Une occasion de « pouvoir rester en forme », dit-il. « Se connaître un peu mieux, faire quelques tours ensemble, sans le moindre engagement quant au futur », renchérit Aprilia Racing par la voix de son PDG, Massimo Rivola.

Le communiqué diffusé par la marque se veut prudent, les mots sont choisis pour éviter les spéculations. Pourtant, derrière l’annonce de ce qui serait un simple test, le croquis d’un autre projet se dessine. Et pour le comprendre, il faut revenir à la décision initiale d’Andrea Dovizioso : la fin de non-recevoir opposée à Aprilia cinq mois plus tôt.

Dovizioso : Être finalement compétitif sur l’Aprilia ?

Si le pilote de Forlimpopoli n’est pas au départ du Grand Prix du Qatar dimanche prochain, c’est aussi parce qu’il ne l’a pas voulu. En quête d’un coéquipier pour Aleix Espargaro après la confirmation de la suspension pour dopage d’Andrea Iannone, Aprilia a offert le poste à Andrea Dovizioso. Qui a refusé, puis expliqué dans le communiqué de son retrait du MotoGP qu’aucun des projets proposés ne lui convenait. Mais depuis, certaines choses ont changé.

D’abord, l’Aprilia RS-GP a été modifiée, et les fruits du travail des dernières années commencent à être récoltés. C’est en tout cas le bilan d’Aleix Espargaro à l’issue du test de pré-saison de Losail, où il est allé chercher le 6e meilleur temps. Son 1’53.640 est le tour le plus rapide jamais réalisé par une Aprilia là-bas. Son rythme a aussi surpris. Le Catalan a roulé devant quasiment tous les jours. Après plusieurs années de galères, le rêve d’une compétitivité enfin glanée semble apparaître.

Les performances de l’Aprilia ne sont pas la seule explication du soudain réveil de l’intérêt d’Andrea Dovizioso. Il a aussi été causé par la porte de Honda qui s’est fermée sous son nez. Il est désormais acquis que le pilote italien ne remplacera par Marc Marquez cette année. Premièrement, parce que l’octuple champion du monde est sur le chemin du retour. Deuxièmement, parce que Stefan Bradl a su se montrer convaincant et sera mobilisé en cas de remplacement.

Pas de place chez Honda, ni nulle part ailleurs en 2021, donc. Sauf chez Aprilia, qui a besoin d’un pilote d’essai… voire plus ? Car à Noale, la situation est assez confuse. Lorenzo Savadori a été confirmé aux côtés d’Aleix Espargaro, mais une blessure à l’épaule freine son apprentissage de la catégorie. Bradley Smith pourrait alors être amené à le remplacer, en dépit de relations assez tendues décrites ces dernières semaines. Mais dans un cas comme dans l’autre, il est évident que la possibilité d’avoir Andrea Dovizioso en piste a quelque chose de plus attrayant.

Ce test est aussi, pour lui, un moyen de rester dans l’environnement du MotoGP. De continuer à s’entraîner, à montrer qu’il est là. Le triple vice-champion du monde en a besoin s’il veut réellement d’un retour dans la catégorie en 2022, ce qu’il affirme depuis le début. Car en face, personne ne va l’attendre. Les nouveaux cadors du MotoGP sont là (Fabio Quartararo, Alex Rins, Joan Mir…), et plusieurs Moto2 toquent déjà à la porte (Aron Canet, Fabio di Giannantonio, Joe Roberts, Marco Bezzecchi, Remy Gardner…). À bientôt 35 ans, Andrea Dovizioso ne peut pas se permettre d’attendre trop longtemps.

Aprilia est aujourd’hui sa meilleure chance d’être en MotoGP, en 2021 comme 2022. Il a fermé les portes de chez Ducati, et celles de Honda ne s’ouvriront (probablement) pas avant un certain temps. Yamaha a déjà bloqué Fabio Quartararo et Maverick Viñales pour la saison prochaine, de même que Suzuki avec Alex Rins et Joan Mir. Quant à KTM, son profil ne correspond pas à ce qui est pour l’instant recherché, et Dani Pedrosa est déjà là pour le travail de développement.

Mais Andrea Dovizioso n’est pas le seul à sortir gagnant de l’affaire. Chez Aprilia Racing, on se réjouit d’avoir enfin un top-pilote à faire tester et écouter pour le développement de la RS-GP. Jamais un pilote avec un palmarès aussi garni n’a essayé cette moto. La contribution de l’Italien, homme aux 229 Grands Prix et 15 victoires en MotoGP, sera précieuse. L’avoir sur une ligne de départ serait ensuite la cerise sur le gâteau, une revanche sur le refus de fin 2020 et la démonstration de l’intérêt qu’a la machine.

Il faut enfin garder à l’esprit qu’Aprilia aura sa propre équipe d’usine en 2022, avec un possible team satellite pour l’épauler. Cela ferait passer le nombre de motos de deux à quatre. Aleix Espargaro est déjà signé, et de jeunes pilotes seront recherchés – une première tentative a eu lieu avec Marco Bezzecchi et Joe Roberts il y a quelques mois. Le simple fait que quelqu’un comme Andrea Dovizioso s’intéresse à l’Aprilia RS-GP fait déjà gagner des points à la marque italienne sur le marché. Sa présence en 2022, avec notamment l’apport de son expérience, serait un atout indéniable.

Bref, pas mal de bonnes raisons des deux côtés pour voir le test des 12, 13 et 14 avril comme le début d’une aventure qui ne durera pas que trois jours. Mais avant toute chose, il faut voir comment va se passer le premier contact. Rendez-vous à Jerez de la Frontera du 12 au 14 avril.

Qatar : Le MotoGP (encore) plus rapide que jamais

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
27 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Ce premier contact avec le projet Aprilia MotoGP se fait « sans engagement ». Mais au-delà des simples faits de développer la moto (pour Aprilia) et se maintenir en forme (pour Andrea Dovizioso), d’autres intentions se dessinent. Les deux parties ont tout à y gagner, car en cas d’expérience concluante, les débouchés peuvent être multiples. Y compris une place de pilote de course (lire ici). […]

[…] Ce que signifie le test Aprilia de Dovizioso […]

BillyRen
5 mois il y a

cephalexin online: roxithromycin for sale
minocin for sale

MichaelInark
5 mois il y a

cheap online pharmacies from india: india pharmacy indian online pharmacies review

[…] des médias, notamment dans les colonnes consacrées MotoGP, car nous sommes à trois semaines du test prévu par Aprilia pour Andrea Dovizioso. L’Italien doit tester le prototype RS-GP au circuit de Jerez-Angel Nieto du 12 au 14 […]

3 mois il y a

free penpals dating sites

interracial dating free

3 mois il y a

real 100% free dating sites

free dating sites like tinder

are there any free to message dating sites on facebook

arab dating website free

2 mois il y a

free dating sites for crossdressers

free online dating services for singles

browse dating sites for free

2 mois il y a

what not to eat on keto diet

keto supplement

2 mois il y a

what can you eat on a keto diet?

dating advice for gay guys https://gaydatingzz.com/

1 mois il y a

gay dating in millitary https://gaychatrooms.org/

17 jours il y a

gay teenage dating sites https://freegaychatnew.com/

gay dating profile https://gaychatgay.com/

10 jours il y a

russian gay dating scams https://gaydatinglosangeles.com/

10 jours il y a

free dating gay sites https://datinggayservices.com/

10 jours il y a
10 jours il y a

gay speed dating stockholm https://gayonlinedating.net/

7 jours il y a

gay sex dating reviews https://gayedating.com/

no blacks gay dating https://dating-gaym.com/