Cecchinello : « Zarco ? Il s’est amélioré à chaque sortie en piste »



Le patron de l’équipe LCR, Lucio Cecchinello, a apprécié le travail et l’état d’esprit de Johann Zarco à Phillip Island. Il explique à Gpone pourquoi c’était « très intéressant ».

Pour le récit de Johann Zarco concernant son Grand Prix d’Australie, cliquez ici.

Sur Johann Zarco : « C’était très intéressant. À mon avis, nous devons attendre le Grand Prix de Malaisie pour établir un premier bilan. À Phillip Island il y avait un vent très fort le samedi, le vendredi il a fait quelques tours sur le sec mais il faisait très froid. Le dimanche il a eu 20 minutes de warm-up et c’était parti pour les qualifications.

Ce qui est vraiment intéressant, c’est que chaque fois qu’il allait en piste, il s’améliorait, à chaque fois qu’il rentrait au box il disait ‘Je sens que la moto me permet de faire plus’. Il ne s’est jamais plaint de la moto. Il a également eu ce commentaire : ‘C’est drôle parce que tout le monde dit que l’avant est dificile et donne peu de confiance, alors que j’ai l’impression que je peux pousser beaucoup plus avec’. »

Sur Jorge Lorenzo : « Ce ne sont pas des choses qui me concernent et je ne me permets pas de demander des informations à Kuwata ou à qui que ce soit d’autre. Je ne leur demande pas leurs intentions, car ce ne sont pas des choses qui me préoccupent. Il est clair que c’est un moment difficile pour Jorge et son équipe, mais c’est nornal. Le fait de voir un quintuple champion du monde terminer à 66 secondes du vainqueur me semble déprimant pour lui, pour son image.

Jorge n’aime pas cette moto. Il faut attendre de voir comment il sera sur le prototype de 2020. Alos je pense qu’avant le début de saison, il pourra dire : ‘Écoutez, je ne me sens pas avec cette moto, j’arrête’. C’est ma lecture des choses, car je ne veux pas imaginer que Jorge soit prêt à faire une année complète de 20 courses et être toujours dernier. Je ne pense pas que ce soit dans son intérêt, ni dans celui du HRC. »

2020 : Zarco « parle avec des teams Moto2 »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

8
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Dude

C’est incroyable cet acharnement des journalistes francais… Même si Lorenzo devait effectivement partir, de toutes façons ce ne serait jamais Zarco qui le remplacerait! Par jeu de chaises musicales il pourrait éventuellement obtenir la moto de Nakagami pour 2020 parce qu’il n’y aurait personne d’autre de disponible, mais jamais la moto Repsol.

Jac

Journalistes français ? ?
C’est Cechinello qui répond lors d’une interview donnée à GPone !

Jac

Et même s’il n’a « que » la moto de Nakagami, d’une c’est une moto championne du monde 2019, de deux c’est mieux que rien ou une moto2 et de trois, on verra ce qu’il en fait par rapport à Lorenzo cette année.

Dude

De toutes façons Lorenzo ne partira pas et Zarco finira en Moto2. Journalistes français, je veux dire qu’ils continuent sans cesse sur tous les sites francophones à faire comme si Zarco était courtisé par tous les teams officiels et que Honda l’a fait venir avec un plan précis alors qu’en réalité il a juste eu un immense coup de pot d’avoir ces piges chez LCR. Je comprends le chauvinisme mais y a des limites.

Jac

Dans ce cas, les journalistes français ne font que reporter des interviews données par des sites ……….. étrangers. Preuve que ça intéresse aussi les étrangers. Que Zarco finisse en moto2 ……….. peut être. C’est ton opinion, ce n’est pas ou pas encore la vérité. Je comprends qu’on soit convaincu par ses propres idées, mais de là à les asséner comme une seule vérité, il y a des limites. A moins que tu ne sois voyant, auquel cas, je veux bien les 6 numéros pour ce week end. Maintenant Zarco lui même dit que ce ne sont que 3 piges et… Lire la suite »

[…] Cecchinello : « Zarco ? Il s’est amélioré à chaque sortie en piste » […]

[…] très similaire à celle de 2019 ». Le patron de l’équipe LCR, Lucio Cecchinello, a émis l’hypothèse que le pilote majorquin teste la moto à Valence, ne se sente pas à l’aise avec et se […]

[…] ses débuts sur la Honda RC213V, Johann Zarco avait montré des signes positifs. Son premier week-end, en Australie, avait été marqué par plusieurs événements – pluie le […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store