C’est parti au Qatar : les premières MotoGP sont en piste !



Le pilote d’essai Suzuki Takuya Tsuda est le premier à avoir ouvert le bal du shakedown MotoGP du Qatar, au circuit de Losail. Le vent fort du désert rend difficiles les conditions de roulage.

Il était 12h à Paris, 14h à Doha, quand les feux du circuit international de Losail sont passés au vert ce vendredi. Le vert du coup d’envoi du shakedown, journée de roulage consacrée aux pilotes d’essais MotoGP ainsi qu’aux débutants de la catégorie. Pour le reste de la grille, rendez-vous est pris pour demain, samedi 6 mars.

Sont présents là-bas pas moins de 8 essayeurs : Dani Pedrosa pour KTM, Michele Pirro pour Ducati, Stefan Bradl pour Honda, le duo Sylvain Guintoli-Takuya Tsuda pour Suzuki, et un trio Yamaha composé de Cal Crutchlow, Katsuyuki Nakasuga et Kohta Nozane. S’ajoutent les deux pilotes de course Aprilia, Aleix Espargaro et Lorenzo Savadori, autorisés à rouler en raison des concessions cédées à la marque italienne, ainsi que les débutants Enea Bastianini, Jorge Martin et Luca Marini. Un total de 13 hommes peuvent donc tourner ce vendredi.

Le premier à s’élancer fut Takuya Tsuda au guidon de la Suzuki, avant que Michele Pirro ne l’imite sur la Ducati Desmosedici GP21. Inutile de regarder les chronos pour l’instant, car à 12h45, le meilleur a été enregistré en 2’05.461 – à plus de 12 secondes du record du circuit. Après une heure d’ouverture de piste, il y a peu d’action à y noter, notamment en raison du vent fort qui souffle à Losail.

Test Qatar : les records personnels 2020 de tous les pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments