Chez Ducati, Lorenzo a pensé à se retirer



Les deux années de Jorge Lorenzo chez Ducati n’ont pas été de tout repos. Alors qu’il était dans la difficulté, l’Espagnol a même vu arriver le moment de la retraite.

Cela, il l’a confié il y a quelques jours sur BT Sport, lors d’un entretien dont nous avons déjà reporté certains des passages les plus croustillants (lire ici). Pour comprendre la situation à laquelle il fait référence, il faut revenir un peu en arrière. Disons début juin 2018, à la veille de sa victoire lors du Grand Prix d’Italie.

À ce moment-là, Lorenzo est chez Ducati depuis près d’un an et demi. Il a disputé 23 courses et n’est monté que sur 3 podiums. Il vient d’enchaîner 6 Grands Prix sans un seul résultat dans le top-5. Et ses options pour 2019 sont réduites : pas de guidon officiel, seulement une place dans la nouvelle équipe Petronas Yamaha. « J’avais la possibilité de rejoindre l’équipe satellite Yamaha. C’était une bonne option, mais pas celle que je voulais. J’étais très près de la retraite », a reconnu l’Espagnol.

« J’étais comme en dépression. Quand j’ai vu arriver la possibilité de me retirer, dans ma tête ça n’allait plus. Quand j’imagine ma retraite, d’une certaine manière je me sens heureux et soulagé car je ne sentirai plus la pression, je ne me blesserai plus. Mais là, vraiment, je n’avais pas imaginé qu’au moment où arriverais cette possibilité, je serais en déprime. » Finalement, tout est bien qui finit bien.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Legp

L’interview est disponible sur btsport

https://youtu.be/3aHQ_atx5y0

[…] la possibilité de me retirer,dans ma tête ça n’allait plus », expliquait-il cet hiver (lire ici). Il a finalement signé pour deux saisons supplémentaires chez Repsol […]