Chez KTM, Pol en veut plus



Pol Espargaro ne sait pas s’il doit être satisfait ou non de son Grand Prix du Qatar, dont il a terminé 12e.

KTM au Qatar, verre à moitié vide ou à moitié plein ? Comme on le reportait ici, les Oranges ont scoré leurs premiers points à Losail, où ils échouaient toujours. Le retard sur les leaders s’est également réduit (à 12 secondes du vainqueur, contre 33 secondes en 2017). Mais Pol Espargaro n’est pas entré dans le top-10 (12e).

« Sentiments mitigés, mais nous devons être contents car l’écart avec la première place n’est pas si grand. Nous sommes proches… mais nous sommes 12e », résume Pol Espargaro. « C’est bien, mais ce n’est pas assez. »

Le pilote KTM a notamment pointé des problèmes de pneus, mais aussi de sortie de virage. « Quand vous êtes proches des meilleurs, vous commencez à regarder avec attention où vous perdez ce petit écart à chaque tour. Je pense que nous le perdons à l’accélération », regrette-t-il.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store