Chronos et détails du premier jour de Viñales sur l’Aprilia



Maverick Viñales a bouclé sa première journée au guidon de l’Aprilia RS-GP, sur le circuit de Misano. Il a roulé avec une moto aux réglages semblables à ceux d’Aleix Espargaro, avec un meilleur temps de 1’33.

Absent des Grands Prix d’Autriche et de Grande-Bretagne, en raison de son conflit avec Yamaha, Maverick Viñales a signé son retour sur un prototype MotoGP, ce mardi, au Misano World Circuit Marco Simoncelli. Le Catalan a pris possession de sa nouvelle monture, l’Aprilia RS-GP, avec laquelle il disputera la saison 2022.

Pour ce premier jour, Maverick Viñales a demandé à Aprilia de lui amener une moto réglée comme l’est celle d’Aleix Espargaro. Le temps des configurations et nouvelles pièces viendra plus tard, il s’agit pour l’heure de s’habituer à cette nouvelle machine et prendre des sensations.

Le logo de Monster Energy n’apparaît plus sur son casque. La marque de boisson énergisante était le sponsor de son équipe chez Yamaha, mais aussi son sponsor personnel depuis 2017. Cela laisse supposer que sa séparation d’avec Yamaha a aussi eu raison de sa collaboration avec Monster Energy.

Côté chronos, son meilleur temps de la journée est un 1’33.0. Une bonne performance au regard du contexte, c’est à dire un premier contact avec l’Aprilia RS-GP, une première fois avec un moteur V4 entre les jambes, et pas de chasse au chrono comme c’est le cas sur les compétitions.

Le record absolu du circuit de Misano est de 1’31.077, signé par Maverick Viñales le 19 septembre 2020, à l’époque où il roulait sur la Yamaha. Mais il est plus sensé de comparer avec les temps réalisés lors de ses premières séances d’essais libres (FP1) : 1’32.198 puis 1’32.589 lors des deux Grands Prix organisés là-bas l’an dernier. En course, la majeure partie de ses temps oscillaient entre 1’32.5 et 1’33.

Suite et fin du test ce mercredi, où le soleil devrait à nouveau être de la partie. Maverick Viñales ne sera pas le seul à en profiter : les pilotes d’essais Dani Pedrosa (KTM), Mike Kallio (KTM), Michele Pirro (Ducati) et Stefan Bradl (Honda) sont également présents. Johann Zarco, Francesco Bagnaia et Luca Marini se sont aussi joints à la fête, mais n’ont pas le droit de rouler avec les prototypes MotoGP ; ils roulent donc avec des motos d’entraînement.

Misano accueillera deux courses dans les prochaines semaines, les 19 septembre et 24 octobre. La participation de Maverick Viñales n’est pas exclue. Si les choses se goupillent bien lors de ce test, il pourrait même faire ses débuts le week-end du 12 septembre au Grand Prix d’Aragon.

✪ Cet article vous est utile ? Aidez votre média moto à survivre en rejoignant les abonnés Premium ! Accédez à tout notre contenu, gagnez nos concours, renforcez notre indépendance et participez au succès de GP-Inside. Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] ce mardi au circuit de Misano. GP-Inside vous a donné les détails de cette première journée ici. Nous vous proposons maintenant de voir ce que ça a donné en piste, avec une vidéo et une […]

Cyril Goudot
27 jours il y a

Maverick vinales restera un tôt car comme il l’a toujours été il ne battra jamais les grands comptes à arreau qui sont des pilotes humble

DEGORCE Franck
26 jours il y a
Reply to  Cyril Goudot

Ça veut dire quoi « un tôt », et « les grands comptes à arreau » ?
Par ailleurs, je comprends pas bien en quoi le fait d’être humble (même si c’est une grande qualité) change quelque chose au niveau du pilote.
Bref, commence par apprendre à t’exprimer de façon compréhensible et tu pourras nous éclairer de tes analyses !

Donk
26 jours il y a

Quels étaient les chronos d’Aleix Espargaro sur cette même piste?

[…] vous avions donné de premiers détails à peine le premier jour du test terminé, à lire ici. On en sait désormais un peu plus sur les débuts de Maverick Viñales au guidon de […]