Ciabatti (Ducati) : « Pas de championnat avant juin-juillet »



Le directeur sportif de Ducati, Paolo Ciabatti, ne croit pas qu’il sera possible de disputer des Grands Prix avant le mois de juin. Le calendrier de la saison 2020 devra être pour bonne partie repensé, ainsi qu’il l’explique à moto.it. 

Quand le championnat pourra être repris : « Dall’Igna est constamment en contact avec Ezpeleta, et moi plusieurs fois avec Hervé Poncharal. Il a été essayé de décaler quelques courses et commencer le championnat à Jerez, mais vu comme la pandémie s’est répandue en Europe, je crois qu’il est impossible de faire des prédictions. Je suis avec attention toutes les données statistiques : je crois que les chiffres vus dans notre pays (l’Italie) se verront bientôt dans le reste du continent, qui vit notre expérience, augmentant les décisions drastiques. En voyant les chiffres, j’ai bien peur qu’il soit impossible de penser que le championnat commence avant juin ou juillet.

En Chine ils ont pris des mesures très strictes, de manière autoritaire : la fermeture, sans exception. Et ils s’en sortent maintenant, après deux mois. Avec notre système démocratique cela prendra encore plus de temps. Pour cela je dis que le championnat ne commencera pas avant juin ou juillet.

Repenser le calendrier : « Je crois que la Dorna a les idées claires sur ce qui est le plus approprié à faire, mais tout dépendra de quand pourra commencer le championnat, dans quels pays on pourra rouler, lesquels accepteront l’entrée d’Européens. Pour le moment le championnat comprend une pause de trois semaines en juillet : si les conditions le permettent, on pourra faire quelques GP durant cette période. Le championnat sera plus compact, il sera aussi possible de rouler sur certains circuits en décembre.

Je crois que la possibilité théorique de faire 17/18 GP, comme c’était le cas jusqu’à il y a quelques années, en essayant de maintenir les accords avec les téléviseurs, les sponsors. Mais ça c’est en théorie : personne ne peut dire quand la situation reviendra à la normale. »

Les contrats des pilotes : « Tous les contrats ont été signés à des moments très différents et avec bonne foi, sans pouvoir prédire ce genre de choses. C’est clair qu’ils devront probablement être rediscutés. (Mais) tant que la situation n’est pas plus claire, il ne faut pas prendre une décision vis-à-vis des pilotes. »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

SBK Assen & coronavirus : la situation

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] directeur sportif de Ducati Corse, Paolo Ciabatti, ne voit pas la saison commencer avant le mois de juin. Cela signifie que les Grands Prix d’Espagne (3 mai), de France (17 mai) et d’Italie […]

[…] Personne ne peut dire quand la situation reviendra à la normale », pointe, avec justesse, Paolo Ciabatti. La situation est imprévisible. Elle est conditionnée par deux […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store