Ciabatti : « Redding peut revenir en MotoGP s’il est champion en Superbike »



Si Scott Redding triomphe en Superbike, les portes de la catégorie MotoGP pourraient lui être à nouveau ouvertes, annonce le directeur sportif de Ducati Corse, Paolo Ciabatti.

Champion de Grande-Bretagne de Superbike dès sa première année, en 2019, Scott Redding peut-il réussir à faire de même sur le championnat du monde ? C’est l’objectif fixé par son employeur, Ducati, ainsi que l’énonce le directeur sportif de chez Ducati Corse, Paolo Ciabatti : « Notre ambition est de ramener le titre à Borgo Panigale. » Le dernier succès des Rouges en WSBK remonte à 2011, avec Carlos Checa.

Rapide dès les premiers essais hivernaux, Scott Redding sera-t-il capable de faire une Alvaro Bautista, c’est à dire gagner d’entrée de jeu à Phillip Island, pour l’ouverture de la saison ? « Je le pense, a répondu Paolo Ciabatti à Gpone, en marge de la présentation de l’équipe Aruba.it Racing – Ducati. La moto est compétitive et Scott a toujours été rapide a Phillip Island. Donc nous pouvons commencer avec cette idée. »

Gagner d’entrée, c’est bien ; continuer jusqu’à la fin, c’est mieux. La constance dans les résultats sera la clé pour faire tomber Jonathan Rea, quintuple champion du monde et en lice pour un sixième titre. « La saison passée nous a appris que bien commencer, ce n’est pas assez pour contrer Rea qui, grâce à sa régularité lors des premières courses puis ses victoires, a gagné le titre. Nous devons bien commencer mais ensuite continuer sur le même chemin. »

Pour accomplir ses objectifs, Scott Redding disposera d’une Ducati Panigale V4 R dont la compétitivité n’est plus à prouver. « La moto est maintenant plus évoluée parce qu’elle a un an de vie et d’expérience derrière elle, informe Paolo Ciabatti. L’an dernier nous savions qu’il y avait de aspects à améliorer, sur lesquels nous avons travaillé pendant la saison et cet hiver : sur l’aérodynamique, à l’arrière avec un nouveau bras oscillant, et sur un meilleur couple en adaptant la boite au régime stipulé par le règlement. »

Et s’il y parvient, Paolo Ciabatti n’exclut pas un retour en catégorie reine. Mais ce ne sera pas avant 2022. « Je ne crois pas que son chemin en MotoGP soit terminé, mais il a un contrat de deux ans avec l’équipe Aruba pour essayer de gagner le titre. Même s’il le gagne la première année, nous essaierons de répéter le succès l’année suivante. Le MotoGP est un championnat de plus en plus compétitif, où il y a peu de pilotes prêts à remplacer ceux proches de la retraite, même si Quartararo fait office de contre-exemple. Un retour en MotoGP pourrait être un objectif pour Scott, mais uniquement après avoir gagné le titre en Superbike. »

À la lecture de ces lignes, on se demande forcément si, par « pilotes proches de la retraite », Paolo Ciabatti n’est pas en train d’évoquer, dans ses propres rangs, le cas d’Andrea Dovizioso. Auquel cas Scott Redding pourrait rejoindre la liste des candidats à sa succession.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Scott Redding : « Je peux gagner dès la première course »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Ciabatti : « Redding peut revenir en MotoGP s’il est champion en Superbike » […]