Comment KTM prépare l’après-Espargaro



Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Jorge Martin : « plusieurs scénarios » sont dans les plans de KTM au cas où Pol Espargaro s’en irait fin 2020.

Les discussions entre Pol Espargaro et Honda, qui alimentent les colonnes des médias depuis le 4 juin, mèneront peut-être le pilote espagnol vers un troisième constructeur. Après avoir roulé pour Yamaha et KTM, il pourrait poser son numéro 44 sur la RC213V de l’équipe Repsol Honda. Cette possibilité a été confirmée par son représentant, Homer Bosch, puis par KTM.

Le constructeur autrichien veut le garder dans ses rangs, mais ne cache plus qu’il faut envisager son départ. « Nous allons tenter de garder Pol avec nous, mais nous savons très clairement qu’il dispose d’une autre option, commente le team-manager, Mike Leitner, sur motogp.com. Voilà où nous en sommes actuellement. Nous commenterons le sujet quand il y aura des avancées, autrement dit très certainement dans les prochaines semaines. »

Les détails concernant la saison 2021 commencent à être définis. L’heure tourne et KTM veut savoir quel sera le destin de Pol Espargaro pour se préparer au mieux. « Nous avons besoin de temps pour planifier l’avenir, donc il nous faut une réponse rapidement. Pour le moment, nous devons attendre de voir ce qu’il adviendra de Pol, mais nous devons aussi penser à notre futur. Il y a plusieurs scénarios sur la table. Tout dépendra de ce qui aura été décidé. »

Un plan B, plan sans Pol Espargaro, est donc en cours d’élaboration. Qui pour le remplacer chez Red Bull KTM Factory Racing ? Voici quatre des pistes qui se cachent derrière les « plusieurs scénarios » évoqués par le team-manager.

– Andrea Dovizioso
De tous les cadors du MotoGP, Andrea Dovizioso est l’un des seuls à ne pas encore avoir signé de contrat pour 2021. S’il intéresse KTM ? Ses résultats parlent pour lui et Mike Leitner n’a pas besoin d’argumenter : « Concernant Andrea, il n’y a rien à dire. Il a été vice-champion ces trois dernières années. » Son apport pour le développement de la RC16 serait également important, lui qui a disputé 215 courses sur trois machines différentes (Honda, Yamaha, Ducati).

Mais l’Italien veut un « projet gagnant » derrière lui, donc sur une moto capable de le mener à la victoire chaque week-end. Ça, KTM ne peut pas encore le lui offrir, au contraire de Ducati qui souhaite étendre son contrat. Difficile, à bientôt 35 ans et dans ces conditions, de l’imaginer se lancer dans le défi KTM.

– Danilo Petrucci
Moins performant qu’Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci n’en reste pas moins un homme capable d’obtenir des podiums. « Danilo a aussi gagné un Grand Prix », a souligné Mike Leitner. Il coûterait également moins cher que son coéquipier actuel, ce qui a son importance : les cadres de KTM ont fait savoir qu’ils préféraient mettre de l’argent dans la RC16 plutôt que sur le marché des transferts.

Le manager de Danilo Petrucci, qui lui cherche un guidon pour 2021, s’est positionné sur le dossier : « Il irait parfaitement avec KTM et Red Bull, C’est un travailleur, une personne sérieuse et sympathique, qui a un esprit d’équipe. Il a une victoire en MotoGP et huit autres podiums. Il s’est battu contre Rossi à Assen, contre Marquez au Mugello et à Misano. Pit Beirer sait que nous sommes disponibles. KTM serait une excellente opportunité pour nous, et l’inverse est également vrai. »

– Jorge Martin
Jorge Martin a été recruté par KTM en 2019 avec pour but de le faire grimper en MotoGP, après un passage par la case Moto2. Seulement, les Autrichiens sont en train de se faire griller la politesse par Ducati, qui négocie pour l’intégrer au team Pramac Racing.

Des sources affirment que le deal serait entériné, bien que KTM essaie de s’accrocher. Une pièce du puzzle est déterminante : celle concernant le maintien ou départ de Pol Espargaro. « Jorge est, bien sûr, un des prochains talents à rejoindre la grille. Nous avons déjà une histoire avec lui et nous souhaiterions le conserver dans notre groupe, affirme Mike Leitner. Mais avant tout, nous devons voir ce qu’il se passe avec Pol. »

– Un autre pilote
Si aucun de ces trois hommes n’est disposé à rejoindre le projet KTM MotoGP, un quatrième scénario est sur la table : faire venir un rookie de la catégorie Moto2. Le plus probable serait alors une promotion de Miguel Oliveira dans l’équipe officielle, afin de faire entrer ce nouveau venu via le team satellite Red Bull KTM Tech3.

Cela ferait quatre débutants en trois ans, après Miguel Oliveira (2019), Brad Binder (2020) et Iker Lecuona (2020). Mais Mike Leitner croit que le manque d’expérience est un problème de moins en moins crucial, parce que le prototype est de plus en plus évolué :

« Au départ, quand on est arrivés en MotoGP, l’expérience était un critère important. Mais la moto a désormais un certain niveau, argue-t-il. Nous l’avons par exemple vu avec Brad Binder aux essais du Qatar, lorsqu’il s’est hissé dans le top-10. Au test de Sepang, nous avions également trois pilotes parmi les dix premiers. Avoir quelqu’un d’expérimenté au sein de son équipe, certes ça aide toujours, mais ça a moins son importance quand la moto a gagné en compétitivité. »

Leitner (KTM) : « Honda veut Espargaro et nous devons l’accepter »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

Putin – excel training – https://www.youtube.com/c/ExcelStore excel training excel courses excel lessons sql training sql courses sql lessons

[…] Comment KTM prépare l’après-Espargaro […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store