Comment Petronas voit l’après-Rossi



Le transfert de Valentino Rossi au Petronas Yamaha Sepang Racing Team fut « une exception ». Pour la suite, l’équipe malaisienne prévoit de reprendre sa quête de jeunes pilotes.

Fondé en 2015, le Sepang Racing Team, propulsé par le pétrolier malaisien Petronas, est arrivé en MotoGP en 2019. Les deux pilotes alignés à l’époque : Franco Morbidelli, qui venait d’avoir 25 ans, et Fabio Quartararo, dans l’année de ses 20 ans. Le premier, champion du monde Moto2 en 2017, n’avait qu’une saison d’expérience en MotoGP. Le second a été choisi alors qu’il était encore en catégorie intermédiaire.

Cette élection de pilotes correspond à une stratégie bien pensée par le Petronas Yamaha Sepang Racing Team : prendre de jeunes pilotes et leur donner les moyens de briller, « d’exploser », au plus haut niveau. D’où, également, le recrutement de Jake Dixon et Xavi dans leur équipe Moto2, Petronas Sprinta Racing. L’un des deux hommes était destiné à intégrer la catégorie MotoGP en 2021, avant que Valentino Rossi ne lui soit préféré.

Âgé de 42 ans, auréolé de neuf titres mondiaux et dans l’hiver de sa carrière, Valentino Rossi n’entre pas dans le cadre de cette stratégie de recrutement. Son transfert fut « une exception », ainsi que qualifié par le Sepang Racing Team. Et une fois qu’il sera parti, la recherche de jeunes talents reprendra.

L’équipe malaisienne l’a fait savoir en marge du Grand Prix d’Allemagne, dans un communiqué adressé à Crash.net en réponse à des articles venus de Malaisie. Ceux-ci affirmaient que le départ de Valentino Rossi fin 2021 était déjà acté, et que le Petronas Yamaha Sepang Racing Team était décidé à ne pas le prolonger en 2022. Non, répond le team, qui se justifie et donne les éléments suivants :

« Notre philosophie dans la sélection des pilotes est la même depuis le début : le développement de talent(s). »

« Travailler avec Valentino Rossi était une formidable opportunité pour le team, et cette relation a permis aux talents non-pilotes de l’équipe de grandir. Avoir choisi un pilote plus expérimenté est une exception, et nous prévoyons de favoriser les jeunes à l’avenir. »

« Nous n’avons pas encore déterminé nos pilotes pour la saison 2022, mais une fois que la relation avec Valentino arrivera à sa conclusion, nous prévoyons de nous concentrer à nouveau sur notre objectif de trouver les meilleurs jeunes pilotes. »

Valentino Rossi a prévu de prendre sa décision quant à 2022 durant la trêve estivale, qui débutera fin juin et s’étendra jusqu’à début août. Il a conditionné son maintien en MotoGP à un certain niveau de compétitivité. Or, il ne compte qu’un seul top-10 lors des dix dernières courses.

L’équipe malaisienne prépare déjà son remplacement. Se trouvent sur sa liste les pilotes qui roulent dans sa section Moto2, Petronas Sprinta Racing, à savoir Jake Dixon et Xavi Vierge. Le Britannique n’est que dix-huitième du championnat, tandis que l’Espagnol vient de remonter au huitième rang après son podium en Catalogne. Raul Fernandez, actuel deuxième de ce mondial Moto2, a aussi été approché, mais il est pour l’instant sous la houlette de KTM.

Les dernières questions de la grille MotoGP 2022

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments