Covid-19 : Le forfait d’Arbolino en Aragon interroge



Tony Arbolino n’est pas autorisé à participer au Grand Prix d’Aragon pour cause de Covid-19, alors que ses derniers tests sont négatifs. Explications.

La Honda NSF250RW de Tony Arbolino ne sortira pas du box du Rivacold Snipers Team ce week-end. Le pilote italien est, comme son compatriote Valentino Rossi en MotoGP, forfait pour cause de Covid-19. Mais contrairement à lui, il n’a pas été testé positif avant le Grand Prix d’Aragon.

Bien qu’il soit négatif, Tony Arbolino est prié par les autorités italiennes de rester en quarantaine pour une durée de dix jours. La raison ? Un passager de son avion qui le ramenait du Grand Prix de France, dimanche 11 octobre, a été testé positif au Covid-19. Le pilote du Snipers Team est donc considéré comme « cas contact ». Il lui est demandé d’être en quarantaine parce que la maladie peut mettre plusieurs jours avant de se déclarer.

« Hier soir, j’ai été informé par le ministère de la Santé qu’un cas positif de Covid-19 avait été détecté dans mon vol de retour depuis Le Mans, a-t-il expliqué vendredi. Malheureusement, la personne positive en question était assise deux rangs derrière moi et cela m’oblige à effectuer une période de quarantaine, même si j’ai effectué 3 prélèvements qui confirment ma négativité et même si je n’ai pas été en contact proche avec cette personne qui m’est inconnue. »

« Je suis très triste, en colère et déçu de devoir manquer cette course en Aragon, poursuit Tony Arbolino. Aussi parce que pendant tous ces mois, j’ai toujours scrupuleusement respecté toutes les mesures restrictives pour protéger ma santé et celle des autres. Dans tous les cas, je ne peux et n’ai pas pu faire quoi que ce soit pour changer cette situation et je dois juste suivre les instructions du ministère italien de la Santé qui, comme nous tous, a à cœur la protection de notre santé. »

La conclusion de son message laisse penser qu’un retour au Grand Prix de Teruel, le week-end prochain, est possible. Si le décompte des 10 jours est fait à partir du fameux vol en question, au soir du dimanche 11 octobre, sa quarantaine prendrait fin mercredi 21 octobre. Un test négatif au Covid-19 lui permettrait alors de venir au Motorland Aragon. « Il y a des choses que nous ne pouvons pas contrôler, mais nous pouvons contrôler comment nous réagissons aux choses : je vais faire cette quarantaine pour me recharger au maximum et revenir encore plus déterminé et plus affamé qu’avant. L’objectif reste clair. À la semaine prochaine », termine-t-il.

De nombreux pilotes ont envoyé des messages de soutien à Tony Arbolino, parfois accompagnés de témoignages d’incompréhension face à la situation. « Je n’y comprends rien… », écrit par exemple Marcos Ramirez, pilote du Tennor American Racing en Moto2. « Reste fort, tu sais que tu as le potentiel de gagner ce championnat. C’est un moment difficile mais je sais que tu reviendras encore plus motivé pour gagner des courses », lui a envoyé Fabio Quartararo.

Quatrième du classement général, Tony Arbolino n’a que 20 points de retard sur Albert Arenas, mais risque de perdre de précieuses unités ce week-end. Un forfait sur l’épreuve suivante, la deuxième consécutive en Aragon, éteindrait sans doute ses dernières chances d’être titré.

Championnat Moto3 après Barcelone : 1. Arenas 135, 2. Ogura 129 (-6), 3. Vietti 119 (-16), 4. Arbolino 115 (-20), 5. McPhee 98 (-37)…

« Être sur ses gardes » : la contamination de Rossi fait réagir les pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Covid-19 : Le forfait d’Arbolino en Aragon interroge […]

[…] Covid-19 : Le forfait d’Arbolino en Aragon interroge […]

[…] Covid-19 : Le forfait d’Arbolino en Aragon interroge […]