Crutchlow ne découvrira la nouvelle M1 qu’à Losail



Yamaha n’a pas pu mettre son pilote d’essai Cal Crutchlow en piste avant le début officiel de la pré-saison. Il découvrira sa nouvelle monture le 5 mars sur le circuit de Losail, au Qatar.

Cal Crutchlow est de retour chez Yamaha. Après une parenthèse Ducati (2014) et une longue histoire avec Honda (2015-2020), le Britannique retrouve la marque avec laquelle il a été sacré champion du monde Supersport (2009), a brillé en mondial Superbike (2010) puis débuté en MotoGP (2011-2013). Un retour qui se fait au poste de pilote d’essai, en remplacement de Jorge Lorenzo que les Bleus ont préféré écarter.

Ce retour, on aurait pu espérer qu’il ait lieu en janvier ou février, alors que d’autres constructeurs se sont déjà mis au travail : Stefan Bradl a roulé 7 jours sur la Honda RC213V, Dani Pedrosa et Mika Kallio ont bouclé un test de 3 jours avec la KTM RC16, Michele Pirro a fait sortir la Ducati Desmosedici GP21, et la paire Aleix Espargaro-Lorenzo Savadori s’est mise à l’oeuvre sur l’Aprilia RS-GP. Mais pour Yamaha, aucun roulage n’a pu être organisé en janvier, et il n’y en aura pas non plus en février.

Déjà fortement handicapante en 2020, la crise sanitaire continue de bloquer les plans de la firme d’Iwata. Les difficultés à envoyer ingénieurs japonais et matériel en Europe depuis le Japon ont conduit Yamaha à devoir attendre. Cal Crutchlow ne rencontrera sa nouvelle M1 qu’à Losail, au Qatar, où sont prévus les essais officiels de la pré-saison. Il grimpera dessus pour la première fois le 5 mars, à l’occasion du roulage ‘shakedown’ réservé aux essayeurs, rookies et constructeurs bénéficiant de concessions.

Des six marques engagées en MotoGP, seule Suzuki est dans la même situation que Yamaha, puisque Sylvain Guintoli n’a à notre connaissance pas encore testé la GSX-RR cette année. Mais l’épine est moins douloureuse, car Suzuki sort d’une saison historiquement réussie (Joan Mir champion, Alex Rins 3e, plus le titre par équipes) et la moto est plus au point que la Yamaha, dont les performances ont été lourdement critiquées par les pilotes l’an dernier.

Pré-saison MotoGP 2021 :
5 mars : Shakedown MotoGP Losail (Qatar)
6-7 mars : Test MotoGP Losail (Qatar)
10-11-12 mars : Test MotoGP Losail (Qatar)
19-20-21 mars : Test Moto2-Moto3 Losail (Qatar)

Valence : Rossi liste les problèmes de Yamaha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de