Crutchlow sur Lorenzo : « J’avais prévenu Honda »



Cal Crutchlow n’est pas surpris par les difficultés auxquelles fait face Jorge Lorenzo : il a connu le Majorquin sur la Yamaha, connaissait la Honda et avait deviné que ça allait mal tourner.

La saison 2019 se termine et la situation de Jorge Lorenzo est critique. D’abord sur le plan technique et physique : il a souffert de multiples blessures, ne donne plus l’impression de prendre des risques, n’arrive pas à s’adapter à la Honda RC213V, mise tous ses espoirs sur un changement radical de la moto pour 2020.

Ensuite sur le plan de la performance : il est 19e du classement avec 25 points marqués, a pour meilleure qualification une 8e place (Le Mans), pour meilleur résultat en course une 11e place (Le Mans également), et fait sans aucun doute la pire saison de sa carrière.

Le rêve de ‘dream team’ Marquez-Lorenzo n’est plus que de l’histoire ancienne. On en vient même à se demander si l’aventure va se poursuivre en 2020. Chez Honda, Cal Crutchlow s’en doutait. Il connaissait la Yamaha (2011-2013), la Honda (2015-aujourd’hui) et Jorge Lorenzo. « Je le comprends probablement mieux que quiconque, parce que j’avais averti Honda qu’une situation comme celle-ci allait se produire », assure-t-il à AS.

« N’oubliez pas que j’ai passé trois ans avec Jorge chez Yamaha. Je sais comment il pilote la moto, ce dont il a besoin pour être rapide. J’avais accès à sa télémétrie, et je peux dire que ce qu’il faisait avec la Yamaha était oncroyalble. Personne ne pouvait comprendre comment il était capable d’aller aussi vite. »

Alors que Marc Marquez affirme que la Honda de 2020 est « très similaire » à celle de 2019, Cal Crutchlow ne croit pas au retour de Jorge Lorenzo à l’avant du peloton. « S’il peut trouver le déclic et redevenir le Lorenzo quintuple champion du monde ? Sincèrement, je crois que non. La situation est mal pour lui, pour Honda. J’aimerais que la situation s’améliore pour toutes les parties engagées.

Quand on m’a demandé ce que je pensais que Lorenzo serait capable de faire sur la Honda, j’avais dit rien. Malheureusement, c’est la réalité du moment. Honnêtement, j’espère que les choses vont s’améliorer pour Honda et tout le monde, parce que les efforts fournis par Honda et le HRC semaine après semaine ne sont pas pour terminer à 66 secondes du vainqueur, comme en Australie. »

Classement MotoGP après Sepang (18/19) : 1. Marquez 395, 2. Dovizioso 256 (-139), 3. Viñales 201 (-194), 4. Rins 194 (-201), 5. Petrucci 176 (-219), 6. Quartararo 172 (-223), 7. Rossi 166 (-229), 8. Jack Miller 149 (-246), 9. Crutchlow 133 (-262), 10. Morbidelli 115 (-280)… Classement complet ici

Malaisie, Lorenzo (14e) : « Constant mais lent »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dude

Crutch’ parle toujours dur, mais en général il a malheureusement souvent raison… Tout va dépendre surtout des blessures de Lorenzo, plutôt que de la moto, cela dit.

rgx 56

Effectivement c’est fini pour Lorenzo seule possibilité pilote d’essai Yamaha moins risqué pour sa santé…

Rs

Hé oui, il dit pas que des conneries le Crutch. Pas toujours courtois ou politiquement correct mais assez souvent juste.

Jaig Rossi

Si Honda a malgré tout choisi Lorenzo c’est peut-être stratégique? Ils comptent sur lui pour leur donner ce qui manque à la Honda et que possède la Yamaha. Si Honda parvient à améliorer sa moto, que seul un nombre réduit de pilote arrive à vraiment exploiter (Marquez, Stoner), ils vont écraser la concurrence. Honda ne peut pas continuer avec une moto aussi exigente, le jour où ils n’ont plus de Marquez sous la main ils se retrouvent en difficulté. Comme le dit Crutlow Lorenzo exploitait la Yamaha comme personne, il peut donc aiguiller Honda et ces derniers l’utilisent presque comme… Lire la suite »

gurby

Oui enfin je reve qu’il laisse la place chez honda HRC pour Zarco…