Crutchlow surpris que Honda choisisse « quelqu’un qui n’a qu’un podium en MotoGP »



« S’ils avaient choisi quelqu’un comme Dovizioso, je l’aurais ressenti différemment. Mais je n’ai aucune rancune, nous avons passé cinq bonnes années ensemble. » Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol)

Cal Crutchlow ne sera plus pilote Honda en 2021. Le mouvement a été initialement causé par le  transfert de Pol Espargaro au Repsol Honda Team, qui a conduit le HRC à replacer Alex Marquez dans l’équipe satellite LCR. Officiellement, la deuxième place est encore disponible. Mais le HRC a fait savoir à Cal Crutchlow qu’elle ne serait pas pour lui.

Surpris d’être écarté ? Non, assure le britannique, qui était au courant de la situation depuis plusieurs mois. Ce qui l’étonne, en revanche, c’est le choix fait par Honda de recruter Pol Espargaro. Cal Crutchlow estime que les résultats obtenus par l’Espagnol depuis son arrivée en MotoGP, en 2014, ne justifient pas un tel transfert.

« Je n’étais pas grandement surpris (d’être remplacé). J’ai plus été surpris de voir qui Honda a choisi, a-t-il indiqué en marge du Grand Prix d’Espagne. Ce n’est pas être irrespectueux que de dire ça. La vérité est que s’ils avaient choisi quelqu’un comme Dovizioso, je pense que je l’aurais ressenti différemment. Mais ils ont choisi quelqu’un qui a eu un podium en MotoGP. Ensuite ils ont bougé Alex, ce qui est une mauvaise situation pour lui d’être mis tout de suite dehors de l’équipe d’usine. »

« Mais il n’y a absolument aucune rancune, précise immédiatement le pilote Honda, qui porte les couleurs japonaises depuis 2015. J’ai passé cinq bonnes années, celle-là est la sixième. Je crois qu’ils vont continuer à me soutenir et je vais continuer à donner mon meilleure pour le reste de l’année. »

Cal Crutchlow préfère s’en aller en gardant les « bons souvenirs construits ensemble », plutôt que d’avoir du ressentiment. Il met en avant les résultats obtenus au fil de ces années, tandis que la plupart des autres pilotes, à l’exception de Marc Marquez, ont rencontré des difficultés :

« Nous avons remporté 3 victoires et 12 podiums. Sans eux je n’aurais pas été en mesure de faire ça. Ils n’y seraient pas non plus arrivé sans moi sur la moto. Je pense que j’ai été le seul chez Honda qui a été capable d’être proche de Marc ces quatre dernière années. J’ai fait de mon mieux. Si vous regardez Jack, Scott, Tito, Morbidelli, Lüthi, les résultats parlent pour eux. J’ai fait du bon travail et le team en a fait aussi. »

Quid de la suite ? Le Britannique aurait reçu et refusé l’opportunité de retourner en championnat du monde Superbike, qui lui a été proposée par Honda. Il veut rester en MotoGP en 2021.

Deux options se présentent à lui. La première – et plus probable – est l’Aprilia Racing Team Gresini, qui risque d’avoir besoin d’un pilote si la suspension d’Andrea Iannone est confirmée par le Tribunal arbitral du sport. La seconde est un retour chez Ducati, avec qui des contacts ont été noués. Ça paraît compliqué, car la saison de Cal Crutchlow là-bas (2014) avait été très compliquée, et du monde toque déjà à la porte. Mais des contacts sont maintenus, et il ne considère pas que la porte soit totalement fermée.

Programme et horaires du GP d’Espagne

Crutchlow : « Je pourrais revenir chez Ducati »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Crutchlow surpris que Honda choisisse « quelqu’un qui n’a qu’un podium en MotoGP … […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store